Les salariés d'ArcelorMittal de Florange en chômage partiel

Près de 80 % du personnel de l'usine sera en chômage partiel au premier trimestre 2012, selon les syndicats.

Piquet de grève devant le site ArcelorMittal de Florange le 7 décembre 2011.
Piquet de grève devant le site ArcelorMittal de Florange le 7 décembre 2011. (ALEXANDRE MARCHI / L'EST REPUBLICAIN / MAXPPP)

Nouveau coup dur pour les salariés d'ArcelorMittal de Florange (Moselle). Alors que le haut-fourneau P6 de l'aciérie est à l'arrêt depuis le 4 octobre, le préfet de la région Lorraine confirme jeudi 5 janvier l’octroi au premier trimestre 2012 de quelque 190 000 heures de chômage partiel à 2 500 salariés de l'usine.

"Au total, 80 % du personnel de l'usine va être mis au chômage partiel en janvier, février et mars", précise Edouard Martin, délégué CFDT au comité central d'entreprise du numéro un mondial de la sidérurgie. "Et il n'est pas sûr que le haut-fourneau P6 redémarre après cette période, alors que la direction s'était engagée à le remettre en route en janvier", ajoute le responsable syndical.

La direction du site mosellan n'a pas souhaité confirmer cette déclaration, renvoyant vers la direction générale du groupe à Paris.

"Conjoncturelle, temporaire et provisoire"

Selon François Pagano (CFE/CGC), des travaux d’entretien d'un montant de deux millions d'euros sont en cours sur le P6. "Deux autres millions ont été gelés pour permettre un redémarrage rapide", précise-t-il, en ajoutant que le préfet de Lorraine devrait rencontrer la direction de Florange d’ici mi-février.

Le 4 octobre, le directeur du site de Florange, Thierry Renaudin, avait affirmé que la "mise en veille" du P6 était "conjoncturelle, temporaire et provisoire". La veille, à Paris, le groupe sidérurgique avait annoncé la fermeture "pour une durée indéterminée" du dernier de ses hauts-fourneaux encore en activité en Lorraine.

Le P6 doit être en activité pour recevoir le projet européen Ulcos de captage de CO2. La Commission européenne devrait rendre mi-2012 sa décision concernant un éventuel financement de ce projet.