Cet article date de plus de huit ans.

ArcelorMittal : vers un contrôle public de Florange ?

Après avoir dévoilé mercredi l'existence de deux projets de reprise, Arnaud Montebourg a déclaré jeudi que le gouvernement pourrait envisager l'éventualité d'un contrôle public, même temporaire, du site menacé de fermeture. De son côté, la direction du groupe a affirmé ne pas avoir connaissance des offres de reprise.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Ph Lavieille Maxppp)

Et si l'Etat prenait la gestion de l'usine ArcelorMittal de Florange en Moselle ? La question doit être posée, selon le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg. Lors des questions au gouvernement au Sénat, il a déclaré jeudi que " la question qui est posée (...) de l'éventualité d'un contrôle public même temporaire doit faire l'objet d'une étude sérieuse par le gouvernement "

" Le problème des hauts-fournaux de Florange, ce n'est pas défaillance des hauts-fournaux de Florange, c'est la défaillance de Mittal " , *ajouté le ministre . " Les gouvernements européens que j'ai rencontrés (...) en ont assez d'être menés par le bout du nez par ArcelorMittal " . Selon lui, "tous les engagements pris par Mittal en 2006, lors de l'OPA hostile sur Arcelor, n'ont jamais été respectés".  *

Mercredi, Arnaud
Montebourg avait déclaré à l'Assemblée nationale que deux offres de reprise ou
marques d'intérêt lui avaient été formulées
, sur un périmètre plus large que
celui que ArcelorMittal compte céder.

Des candidats russes et français à la reprise ?

Deux offres dont ArcelorMittal n'est pas au courant. C'est en tout cas ce qu'a affirmé jeudi la direction dans une déclaration transmise à la presse : " Nous n'avons pas connaissance de ces deux offres auxquelles Monsieur Montebourg fait référence. En conséquence, nous ne pouvons pas faire de commentaire " .

D'après les informations de nos confrères de France Inter,
ces deux candidats au rachat du site seraient d'une part le russe Severstal,
déjà évoqué comme potentiel repreneur ; et d'autre part, un repreneur français,
lui aussi bon connaisseur de la sidérurgie. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Florange

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.