Cet article date de plus de six ans.

Emploi : des employés de GM&S bloquent une usine PSA de l'Allier

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Emploi : des employés de GM&S bloque une usine PSA de l'Allier
Emploi : des employés de GM&S bloque une usine PSA de l'Allier Emploi : des employés de GM&S bloque une usine PSA de l'Allier (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

Bercy demande ce mercredi soir de stopper le blocage d'un site de PSA dans l'Allier. Le constructeur menace d'annuler son soutien à ce sous-traitant en position de liquidation judiciaire.

Un hélicoptère pour sortir la marchandise. Depuis cinq heures ce mercredi matin des employés de GM&S bloquent l'usine PSA. Le constructeur s'est pourtant engagé, comme Renault, à augmenter ses commandes et à investir chez son fournisseur. Insuffisant pour tous ces salariés. PSA estime pourtant soutenir son sous-traitant depuis plusieurs années. Les promesses de nouvelles commandes ont aussi permis de convaincre un repreneur.

157 licenciements

Alors le blocage d'une usine ça ne passe pas. "On vit ce blocage comme une agression, c'est de nature à se poser la question de maintenir ou non les engagements que l'on a pris", explique Yannick Bézard, directeur des achats PSA. Les salariés sont mobilisés depuis plusieurs mois. Le repreneur GMD prévoit 157 licenciements, plus de la moitié des postes. Son offre sera examinée au tribunal le 19 juillet. D'ici là, le gouvernement espère améliorer le volet social. Mais il y a un préalable : lever le blocage de l'usine PSA. Bruno Le Maire craint que PSA revienne sur les commandes promises. Sans cette garantie, le repreneur pourrait renoncer à son offre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.