Cet article date de plus de quatre ans.

Creuse : des salariés de GM&S décident de bloquer de nouveau le site de Renault à Villeroy et réclament un débat TV

Après une réunion à huis clos lundi matin, les salariés de GM&S ont décidé de bloquer de nouveau le site de Renault à Villeroy, dans l'Yonne, sans préciser la date de cette action.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les salariés de l'équipementier automobile creusois GM&S, bloquent, le 19 juillet, la plateforme Renault-Villeroy, dans l'Yonne. (MAXPPP)

Les salariés de GM&S ont décidé de bloquer de nouveau le site de Renault à Villeroy, dans l'Yonne, a appris France Bleu Creuse après la réunion qui s'est tenue lundi 24 juillet à huis clos. Ils n'ont pas précisé la date de ce blocage mais la volonté des salariés de La Souterraine est de le faire rapidement. Mi-juillet, une centaine d'entre eux avaient déjà bloqué, durant quatre jours, les accès de ce pôle logistique de Renault où sont acheminées les pièces fabriquées dans la Creuse.

La décision de mener cette nouvelle action intervient alors le tribunal de commerce de Poitiers doit se prononcer, lundi en fin de journée, sur l'unique offre de reprise de l'entreprise, celle du numéro un français de l'emboutissage GMD. Selon Yannick Augras, délégué CGT, le blocage se fera quelle que soit la décision du tribunal, parce que c'est "un jour de merde". Il estime que l'offre de GMD, qui prévoit de maintenir 120 des 277 emplois du site de La Souterraine, n'est pas suffisante.

Par ailleurs, les salariés de GM&S demandent à une chaîne de télévision d'organiser un débat public avec la présence de représentants de Renault et PSA.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Plans sociaux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.