Conforama : les salariés des magasins qui vont fermer désespérés

Les salariés des magasins Conforama qui vont fermer en 2020 n'ont plus le cœur à l'ouvrage. Certains n'ont pas voulu travailler. 

France 3

Avec la menace de fermeture de leur magasin situé au cœur de Paris, impossible de travailler mardi 2 juillet pour certains salariés de Conforama. Tous risquent de perdre leur emploi et craignent de ne pas s'en sortir. Ils ne s'attendaient pas à cette nouvelle restructuration et certains pleurent. "Ça fait 15 ans que je suis à Conforama. (...) C’est dur à supporter", confie Fatou Diaw, une salariée de l’enseigne d’ameublement. Conforama a annoncé la suppression de 1 900 postes en 2020. La direction prévoit la fermeture de 32 magasins partout en France et de dix magasins Maison Dépôt, qui appartiennent au même groupe. Des emplois seront également supprimés au siège.

Plan social détaillé le 11 juillet

Depuis six ans, l'enseigne a cumulé 500 millions d'euros de pertes. Rachetée en 2011 par un actionnaire sud-africain, elle est aujourd'hui empêtrée dans un scandale financier. De leur côté, les syndicats dénoncent des erreurs de gestion des dirigeants. Dans son communiqué, la direction reconnaît des erreurs et "une politique de croissance coûteuse". Le plan social sera détaillé le 11 juillet lors d'un comité central d'entreprise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une enseigne Conforama à Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais).
Une enseigne Conforama à Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais). (DENIS CHARLET / AFP)