Castorama : l'écœurement des salariés

Les salariés de Castorama sont en colère : leur direction confirme la suppression de 446 emplois. Ils leur demandent aussi d'assurer la formation des employés polonais qui vont les remplacer

France 2

Leurs postes sont supprimés, délocalisés en Pologne, mais Castorama demande à ses salariés du service comptabilité de former leurs sucesseurs. Une proposition cynique, selon les syndicats de l'enseigne. Dans ce document confidentiel que France 2 s'est procuré, qui définit le plan social, la direction explique que les futurs salariés polonais "viendraient travailler aux côtés des équipes comptables de Castorama France pour se former".

"On nous prend pour des lapins de six semaines"

Mais les salariés annoncent déjà qu'ils ne se plieront pas à cette demande. "On nous prend pour des lapins de six semaines. On nous prend, on nous jette, et on nous demande de faire des choses qui ne sont pas concevables", réagit Élodie Demulier, salariée de Castorama. Au total, l'entreprise a annoncé 446 suppressions de postes administratifs chez Castorama et Brico Dépôt. Sollicitée ce matin, la direction ne fait aucun commentaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'enseigne Castorama. Photo d\'illustration.
L'enseigne Castorama. Photo d'illustration. (MAXPPP)