Carrefour : 227 magasins menacés

On apprend ce dimanche 20 mai au matin que 227 magasins Carrefour pourraient fermer au cours de l'été, car ils n'ont pas trouvé de repreneur pour l'instant, c'est ce que révèle un rapport confidentiel du géant de la distribution.  

Voir la vidéo
FRANCE 2

C'est une cure d'austérité décidée dès janvier par Alexandre Bompard. Arrivé à la tête du groupe Carrefour dès l'été dernier, le PDG a annoncé vouloir se séparer des ex magasins Dia. Aujourd'hui, sur ces 273 Carrefour de proximité, 227 n'ont toujours pas trouvé de repreneur et pourraient fermer cet été. Principale région concernée, le nord avec 59 magasins, l'est avec 46, et le sud, où 36 Carrefour "city marché" et "contact" sont menacés.

76 salariés reclassés, 240 candidatures en cours d'étude

Pour la CGT, la direction veut favoriser ses actionnaires. "Il y a des magasins qui ont peut-être 20 ou 30% de rentabilité, explique Philippe Allard, mais ça ne leur suffit pas ; ils veulent des rentabilités encore plus importantes pour dégager du cash pour les actionnaires". De son côté, la direction de Carrefour juge ses magasins pas assez attractifs, mais assure travailler au reclassement des 2 100 salariés menacés de perdre leur emploi : "76 salariés ont déjà été reclassés en interne et 240 candidatures sont en train d'être étudiées. La direction proposera des offres locales de reclassement aux salariés concernés." Les magasins menacés de fermeture ont jusqu'au 4 juin pour trouver un repreneur.

Le JT
Les autres sujets du JT
La direction de Carrefour et les syndicats ont commencé à négocier après la grève du 31 mars 2018.
La direction de Carrefour et les syndicats ont commencé à négocier après la grève du 31 mars 2018. (PATRICK LEFEVRE / BELGA MAG / AFP)