Ascoval : l’attente des salariés

Le suspense est toujours de mise pour connaître le sort de l’aciérie Ascoval à Saint-Saulve (Nord) et de ses salariés. La justice doit rendre sa décision sur la reprise du site.

FRANCE 3

En duplex dans le 12/13 de France 3 depuis le site d’Ascoval à Saint-Saulve (Nord), le journaliste Laurent Navez revient sur l’impatience des salariés. "L’ambiance est très tendue. Un comité d’entreprise extraordinaire avait été convoqué dans la matinée [mercredi 19 décembre]. Autour de la table, des visages graves, des silences très pesants. Tous attendaient bien sûr la décision du tribunal de Strasbourg (Bas-Rhin). Elle ne sera communiquée qu’après avoir été signée par la présidente du tribunal", explique-t-il.

Le doute persiste

Et le journaliste d’ajouter : "Les 281 salariés de l’aciérie attendent cette décision depuis plus d’un an, depuis novembre 2017, depuis la mise en redressement judiciaire de l’entreprise. Même si tous les avis étaient favorables lors de l’audience à Strasbourg la semaine dernière, le doute persiste dans toutes les têtes. Le CE prendra acte de cette décision. Une assemblée générale est prévue avec tout le personnel et en présence du patron d’Altifort, Bart Gruyaert, celui qui devrait être confirmé comme le repreneur de l’aciérie."

Le JT
Les autres sujets du JT
Des employés de l\'aciérie Ascoval s\'adressent à des journalistes sur le site, le 24 octobre 2018, à Saint-Saulve (Nord).
Des employés de l'aciérie Ascoval s'adressent à des journalistes sur le site, le 24 octobre 2018, à Saint-Saulve (Nord). (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)