Cet article date de plus de quatre ans.

Paris : une cinquantaine d'agriculteurs et 100 brebis au jardin des Tuileries

Environ 50 éleveurs et 100 brebis ont investi, mercredi, le jardin des Tuileries, à Paris. Le rassemblement a lieu à l'initiative de la Confédération paysanne pour attirer l'attention sur les problèmes du pastoralisme, notamment vis-à-vis des loups.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Transhumance de brebis en Sologne (MAXPPP)

Une cinquantaine d'agriculteurs et 100 brebis originaires de plusieurs régions de France se sont installés, mercredi 14 décembre dans la matinée, dans le jardin des Tuileries à Paris, annonce la Confédération paysanne dans un communiqué.

"Face à l’augmentation des attaques de loups sur un nombre de départements de plus en plus important, ils conduisent symboliquement leurs animaux dans l’espace urbain, où ils ne risquent pas d’être victimes de la prédation", précise le syndicat agricole dans son communiqué. Il accuse aussi les ministères de l'Environnement et de l'Agriculture d'inaction dans la défense du pastoralisme.

"Nous ne réclamons pas l'extermination des loups"

Les éleveurs souhaitent notamment le paiement des aides pour mettre en place des systèmes de protection pour leurs animaux. Ils veulent aussi la création de brigades d’intervention réparties sur le territoire pour "cibler les prélèvements sur les loups en situation de prédation".

"Nous ne réclamons pas l’extermination des loups", ajoute la Confédération paysanne, mais "nous revendiquons le maintien et le développement d’un élevage paysan, qui fait vivre les territoires, crée de l’emploi, entretient les paysages et produit une alimentation de qualité", détaille le syndicat.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emploi

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.