"Voyage en démocratie" en 30 photographies à la Villa Tamaris de La Seyne-sur-Mer

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture

Embarquement immédiat pour un grand voyage en démocratie avec cette exposition de 30 photographies à la Villa Tamaris à La Seyne-sur-Mer. Une épopée racontée à travers les yeux de deux artistes contemporains : Gérard Rancinan et Caroline Gaudriault.

Loin d'être figée et diaphane, la démocratie est un corps bien vivant mais fragile. Elle demande à être regardée avec attention. Un regard porté par le photographe Gérard Rancinan et l'auteure Caroline Gaudriault dans l'exposition à la Villa Tamaris de La Seyne-sur-Mer. Ces deux artistes sont connus pour leur Trilogie des Modernes. Une critique esthétique et ironique de notre monde contemporain qui parcourt actuellement les musées nationaux du monde.

La démocratie en danger ?

Ces deux témoins de notre époque posent leur regard sur les mutations de la société et s'interrogent. De l’ochlocratie, la théatocratie, la démocrature à la webocratie. Qui a le pouvoir ? Gérard Rancian pointe du doigt les GAFA.

Ce sont des savants fous qui passent leur temps pour des raisons uniquement commerciales et de pouvoir à savoir tout sur les gens. C'est un énorme danger pour la démocratie.

Gérard Rancian

Photographe

Avec ses photos monumentales et expressionnistes, Gérard Rancinan alerte sur la virulence et la subversion contemporaine à l'image de "Riots" et les gangs actuels de Los Angeles ou "Batman family" qui incarne une société qui cherche à se sauver elle-même ou encore "Festin des Barbares" qui s'affranchissent des codes sociaux et du genre humain. Rancian expose pour la première fois une fresque exceptionnelle et unique de 15 mètres de long qui s'intitule "Dérives du pouvoir ou fragilité de la démocratie".

La scénographie suit les méandres de la pensée 

Si Gérard Rancian fait des photos, Caroline Gaudriaut écrit. L'auteur a choisi d'orienter sa réflexion sur le débat démocratique avec ses installations d'écritures, ses parchemins suspendus, ses vidéos de textes et d'immersions sonores. Pour l'une de ses installations sonores, l'auteur a fait appel aux voix du penseur Marcel Gauchet, de l’économiste Julia Cagé, du philosophe Gaspard Koenig ou encore du géographe Christophe Guilly.

Un constat qui n'amène pas de réponse

Pour aborder le thème de la démocratie, Gérard Rancinan et Caroline Gaudriault présentent aussi Les Immortels. Ce moyen-métrage en un plan fixe, met en scène un dîner en ville où se jouent avec humour, hypocrisie et excès de réalité, les débats contemporains.

Les médias et leur objectivité, le prix de la démocratie, les réalités virtuelles, la quête d'identité, la bureaucratie, l'abandon des confidentialités sont autant de constats fait par les deux artistes. De ce constat, pas de réponse. Gérard Rancinan et Caroline Gaudriault se sont emparés de la Villa Tamaris comme d'une agora pour engager ce voyage en démocratie dans le tumulte de leur époque. 


"Voyage en démocratie", du 29 janvier 2022 au 7 mai 2022. Tous les jours de 13h30 à 18h30 sauf les lundis, mardis et jours fériés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.