13h15, France 2

VIDEO. "13h15". Les zones viticoles en France consomment 20% des pesticides pour moins de 4% de la surface agricole

Les vignerons français ne sont pas les derniers à avoir recours au tout-chimique dans un pays qui est le premier consommateur de produits phytosanitaires en Europe. Une situation qui complique le quotidien d’une famille ayant fait le choix de l’agriculture biodynamique pour fabriquer son vin naturel… Extrait du magazine "13h15".

Voir la vidéo

Si les zones viticoles représentent moins de 4% de la surface agricole française, elles consomment à elles seules 20% des pesticides répandus par les agriculteurs. L’ère de l’appellation pouilly-fumé (Nièvre) ne fait pas exception à la règle, dans un pays qui est le premier consommateur de produits phytosanitaires en Europe.

L’eau, captée au milieu des vignes et distribuée à la population, est polluée. L’agence régionale de santé (ARS) note que "toutes les analyse sont non conformes". Cela complique la vie d'Alexandre et Caroline Bain, vignerons de Tracy-sur-Loire, qui font du vin naturel selon les méthodes de l’agriculture biodynamique, sans désherbants, produits synthétiques ou sulfites ajoutés.

"On ne sort pas les jours où tout le monde traite"

Le couple, dont des bouteilles figurent sur la carte des vins du Noma au Danemark, plusieurs fois élu "meilleur restaurant du monde", vit entouré de parcelles de producteurs faisant appel à la chimie pour traiter leurs vignes. "On ne sort pas les jours où tout le monde traite, on reste enfermés", explique Caroline.

"On utilise l’eau uniquement pour se laver. Et quand les enfants sont dans le bain, je leur dit souvent de ne surtout pas en avaler", précise la mère de famille qui trouve cela "grave et scandaleux". D’autant que le syndicat des viticulteurs de la région, dont les membres usent de produits chimiques, leur a retiré l’appellation pouilly-fumé…

13H15 / FRANCE 2
13H15 / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / 13H15 / FRANCE 2)