Pièces à conviction, France 3

Senior : vieillir à domicile, est-ce bien raisonnable ?

En France, près de 1,4 million de seniors dépendants vivent chez eux. Cela coûte très cher à l'État. Les personnes qui les aident sont débordées. "Pièces à conviction" a enquêté.

Voir la vidéo
FRANCEINFO

Chaque année, plus de deux millions de personnes âgées sont victimes de chute. 12 000 d'entre elles meurent des suites de leurs blessures. La moitié des accidents des seniors se déroulent à leur domicile. Ce matin-là, à Lyon, c’est presque une routine pour les pompiers : venir en aide à une personne âgée tombée chez elle et bloquée derrière sa porte d'entrée. En arrivant sur place, les sauveteurs retrouvent l'infirmière qui a donné l’alerte. Elle rend visite à la vieille dame tous les matins.

Mais ce jour-là, elle a trouvé porte close. Les clefs sont restées à l’intérieur et il est impossible d’ouvrir. Les pompiers décident d'employer la grande échelle et cassent une vitre pour entrer dans l'appartement. Plus de peur que de mal même pour cette dame de 90 ans.

Maintien à domicile onéreux

Comme elle, 80% des Français de plus de 80 ans vivent chez eux plutôt que dans des maisons de retraite. Mais ce choix coûte des milliards d'argent public. Pour accompagner les personnes âgées, il faut payer des aides et des auxiliaires de vie, qui sont aujourd'hui débordées.

Extrait de "Faut-il garder mamie à la maison ? Enquête sur le maintien à domicile des personnes âgées", diffusée dans "Pièces à conviction" mercredi 6 février 2019.

Une vieille dame sauvée par les pompiers
Une vieille dame sauvée par les pompiers (FRANCEINFO)