Complément d'enquête, France 2

VIDEO. "La plus grande offense de ma vie... pire que la perte de mes parents" : quand Marc Veyrat perd sa 3e étoile au Michelin

L'édition 2019 du guide Michelin lui reste en travers de la gorge. Le célèbre chef Marc Veyrat a perdu sa troisième étoile, et il compte bien la récupérer. Si l'on en croit un célèbre critique gastronomique, cette sanction aurait des motivations autres que culinaires... Extrait de "Complément d'enquête" sur les secrets du petit livre rouge.

COMPLÉMENT D’ENQUÊTE / FRANCE 2

"Ç'a été la plus grande offense de ma vie... C'est terrible. C'est pire que la perte de mes parents, c'est pire que n'importe quoi." Le célèbre chef au chapeau noir ne mâche pas ses mots. Touché au cœur, Marc Veyrat compte bien se battre pour récupérer sa troisième étoile. Trois semaines après la sortie de l'édition 2019 du guide Michelin, il ne l'a toujours pas digéré. "Complément d'enquête" l'a rencontré dans ses montagnes natales de Haute-Savoie, dans son petit village de Manigod. 

Ne venez pas dire à Marc Veyrat qu'il y aurait eu le moindre relâchement dans sa cuisine. Ses produits sont irréprochables, assure-t-il. Les œufs viennent de ses propres poules, les légumes de son potager personnel, les poissons de son aquarium flambant neuf. Les vingt membres de sa brigade ont été triés sur le volet. "Je n'ai jamais eu une équipe pareille. Jamais, depuis cinquante ans", affirme-t-il. 

Les inspecteurs du guide Michelin sont-ils seulement venus ? Le chef a des doutes

Le chef Veyrat serait-il mauvais joueur ? Selon lui, le guide Michelin et ses inspecteurs ont carrément bâclé le travail. Sont-ils seulement venus ? Marc Veyrat a des doutes. "Normalement, quand le guide Michelin vient, il donne sa carte à la fin. Je n'ai pas eu de carte, alors... c'est peut-être la nouvelle mode ?"

Le guide rouge aurait-il commis une erreur en sanctionnant Marc Veyrat ? A Paris, c'est en tout cas ce que pense le critique gastronomique Périco Légasse. L'homme n'a pas la réputation d'être tendre avec les grands chefs... Pourtant, selon lui, dans le cas Veyrat, la décision du guide n'a rien à voir avec des critères culinaires.

Le guide aurait tenté de "faire du buzz", selon Périco Légasse

"Il a été évoqué à la direction centrale de Clermont-Ferrand de supprimer le guide papier pour ne garder que le site internet, parce que le guide papier coûte trop cher", explique-t-il. Selon lui, la direction du guide Michelin aurait tenté de gagner une année en créant l'événement. "Il y a donc une tentative de faire du buzz. Marc Veyrat est un personnage truculent, médiatique, une très forte personnalité. Ils savaient très bien qu'en le sanctionnant, ça allait générer une polémique. Ils sont victimes de la mode, de la tendance... C'est dommage, parce que ce n'est pas leur éthique", regrette-t-il.

Extrait de "L'inaccessible étoile", un reportage à voir dans "Complément d'enquête" le 7 mars 2019.

\"La plus grande offense de ma vie... pire que la perte de mes parents\" : quand un chef ne digère pas la perte de sa 3e étoile au Michelin
"La plus grande offense de ma vie... pire que la perte de mes parents" : quand un chef ne digère pas la perte de sa 3e étoile au Michelin (COMPLÉMENT D'ENQUÊTE/FRANCE 2)