Vidéo En Dordogne, ils vivent dans une maison autonome bâtie... avec des déchets

Publié
BRUT
Article rédigé par

Pendant ce temps-là à Biras, en Dordogne, Pauline, Benjamin et Noéha vivent dans cette maison enterrée, autonome en énergie et bâtie avec des déchets. Visite de leur earthship.

"Elle nous protège, elle nous nourrit, elle nous réchauffe, elle nous offre tous nos besoins primaires."

Pendant ce temps-là, à Biras, en Dordogne, Pauline, Benjamin et Noéha vivent dans une maison enterrée, bâtie en partie avec des déchets comme des bouteilles, des canettes ou encore des pneus. "Il a fallu qu'on récupère 6000 bouteilles de verre." Pour ce faire, ils ont fait le tour des restaurants, des bars et des boîtes de nuit. La serre située à l'avant du bâtiment permet de capter la chaleur du soleil qui est ensuite retenue dans le mur de pneus. Pour réguler la température de la maison, ils utilisent un système d'aération spécial qui s'appelle des "puits canadiens". 

Le concept du earthship a été inventé par un architecte américain, Michael Reynolds, dans les années 1970. Cet habitat est autonome en énergie, grâce à 12 panneaux solaires et à un chauffe-eau solaire. Le toit pentu de 100 mètres carrés permet également de récupérer l'eau de pluie qui est ensuite filtrée et stockée dans des cuves. La construction de cette maison de 150 mètres carrés a coûté 250 000 euros, hors prix du terrain. Grâce à la mise en place d'un chantier-école d'une centaine de personnes, la structure est sortie de terre en 24 jours. Plusieurs mois ont ensuite été nécessaires pour finaliser les travaux. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.