Un cinéma de Loire-Atlantique s'oppose au contrôle du pass sanitaire de ses salariés et ferme ses portes

Deux contrôles de gendarmerie ont révélé que les salariés du cinéma Emeraude de Châteaubriant étaient en infraction.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (RÉMI BRANCATO / FRANCE-INTER)

Le gérant du cinéma Emeraude de Châteaubriant, en Loire-Atlantique, a fermé, jeudi 23 décembre, pour s'opposer aux contrôles de gendarmerie du pass sanitaire dans son établissement, a appris France Bleu Loire Océan. Deux contrôles ont révélé que les salariés du cinéma étaient en infraction.

Le premier contrôle a lieu le dimanche 12 décembre. Plusieurs infractions sont relevées parmi le personnel. Certains salariés n'ont pas de pass sanitaire, une obligation dans un établissement recevant du public. Le deuxième contrôle, réalisé mercredi 22 décembre, montrent que de nouveaux salariés ne peuvent pas présenter un pass sanitaire.

Selon le gérant du cinéma, les gendarmes ont procédé à ces deux contrôles en moins de dix jours. Il a donc décidé de fermer son établissement pour éviter "une gêne provoquée par un autre contrôle (...) qui viendrait traumatiser une partie de nos spectateurs". Selon lui, les gendarmes ont "forcé l'arrêt des projections". Une information démentie par le commandant de la compagnie de Châteaubriant, rapporte France Bleu Loire Océan. Le gérant s'expose à une fermeture administrative.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Restauration, hôtellerie, sports, loisirs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.