Saké : la boisson des dieux japonais

Alcool de riz japonais, le saké n'a pas toujours bonne presse en France. Au pays du Soleil-Levant, il est pourtant considéré comme un trésor national.

France 2

En France, le saké est parfois proposé, dans certains restaurants, à la fin du repas dans des verres un peu "spéciaux". Pourtant, il est bien plus qu'un banal digestif.  Au Japon, il est surnommé "la boisson des dieux" et est considéré comme un trésor national. Comme la bière, le saké est un alcool fermenté, fabriqué à partir de riz, d'eau, de levure.

Entre 15 et 20 000 saveurs différentes

Au Japon il existe un peu moins de 2000 brasseries, dans lesquelles le saké repose d'abord dans des cuves, pendant 20 à 40 jours. Chaque matin il faut contrôler la qualité du breuvage, sa température, son acidité, son taux d'alcool et de sucre. Pour faire un bon saké, il faut surtout un bon riz. Au Japon il en existe 260 sortes, mais moins de la moitié peut produire du saké. Il doit être rond et poli à 70% pour garder les meilleurs arômes. Pour apprendre à apprécier les richesses du saké, il faut le déguster. Le plus souvent il est servi entre huit et 12 degrés dans des verres à vin pour mieux apprécier les arômes. Fruité, fort en caractère, froid ou chaud, il y aurait environ entre 15 et 20 000 saveurs différentes de saké.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Alcool de riz japonais, le saké n\'a pas toujours bonne presse en France. Au pays du Soleil-Levant, il est pourtant considéré comme un trésor national.
Alcool de riz japonais, le saké n'a pas toujours bonne presse en France. Au pays du Soleil-Levant, il est pourtant considéré comme un trésor national. (France 2)