Cet article date de plus de deux ans.

Les hôteliers du Cap d'Agde en guerre contre Booking

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
La fronde d'hôteliers contre Booking
F. Bouteiller / E. Garibaldi / France Télévisions
Article rédigé par
France Télévisions

A l'approche de la saison estivale, dans l'une des stations balnéaires les plus prisées du sud de la France, plusieurs hôteliers organisent une opération coup de poing contre le géant néerlandais de la réservation en ligne.

Du 1er au 17 août, une quinzaine d'hôteliers du Cap-d'Agde ont decidé d'afficher des prix exorbitants sur Booking. Frédéreric Puech, directeur d'un hôtel 4 étoiles va commercialiser toutes ses chambres à 1000 euros durant cette période. Un tarif astronomique pour inciter les clients de la plateforme à réserver en direct auprès des hôteliers. Le client paiera beaucoup moins cher qu'en passant par Booking. 

Des commissions inégales 

Ces professionnels dénoncent les commissions trés élevées pratiquées par la société néerlandaise "Pourquoi le groupe Accor a des commissions de 10 à 12 %, et nous indépendants on a 17 %, on ne sait pas " s'insurge Alain Blouet, président du Club des hôteliers du Cap d'Agde. Un taux également plus élevé que dans d'autres stations balnéaires voisines, comme la Grande-Motte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.