Cet article date de plus de deux ans.

Japon : le temps des cerisiers

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Japon : le temps des cerisiers
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La floraison des cerisiers au Japon est un phénomène éphémère qui attire des millions de touristes, désireux de photographier et admirer ces fameux pétales roses. Mais c'est aussi devenu un évènement sur lequel faire du business.

C'est le sacre du printemps et tout le Japon s'est paré de rose. La floraison des cerisiers est un moment magique à travers le pays. "Ces cerisiers en fleurs, c'est le symbole du Japon", confie une habitante. La floraison est éphémère, dix jours à peine, mais elle attire toujours plus d'étrangers : 4,5 millions de touristes ont fait le déplacement l'an dernier. Au Japon, le sakura est une célébration nationale, qui fait la une des journaux télévisés, a droit à sa propre météo et envahit les publicités sur petit écran.

5 milliards d'euros de revenus sur la période

Dans ce parc de Tokyo, il y a trois fois plus de visiteurs que d'habitude. La fleur de cerisier attire ainsi autant qu'elle rapporte. Dans un bar à saké, il faut patienter une heure, au moins, pour pouvoir entrer et profiter d'un bain de pétales. Pour trois minutes de "baignade", comptez 8 €. Le sakura est aussi un business. La popularité de l'évènement grandit d'année en année. Dans les rues et les vitrines de magasins, les pétales de cerisiers sont partout. L'an dernier, la période a généré 5 milliards d'euros de revenus au Japon.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Restauration, hôtellerie, sports, loisirs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.