Inflation : pourquoi la bière coûte-t-elle plus cher ?

Publié Mis à jour
Inflation : pourquoi la bière coûte-t-elle plus cher ?
France 3
Article rédigé par
M.-P. Degorce, M. Barrois, B. Poulain, J. Cohen-Olivieri - France 3
France Télévisions

Les prix de la bière s'envolent, en raison notamment des mauvaises récoltes de malt en 2021. S'y ajoutent la guerre en Ukraine et la hausse des prix des matières premières, comme le verre et le carton.

Boire une bière en terrasse coûte aujourd'hui de plus en plus cher. Richard Baysal, patron du Bistrot 41 à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), a revu ses tarifs à la hausse : 30 à 40 centimes en plus. "Ce sont les fournisseurs, les gros brasseurs hollandais, français ou belges, qui augmentent leurs tarifs, ce qui fait qu'on est dépendants d'eux (…). On n'a pas le choix", explique-t-il, mardi 10 mai. 

Des hausses de prix partout 

C'est un nouveau coup dur pour les patrons de cafés : après la crise du Covid-19, il faut rembourser les prêts garantis par l'État, auxquels s'ajoutent l'augmentation du coût du personnel, des matières premières et du foncier dans la capitale. La situation est également compliquée pour les brasseurs. Certains ont déjà augmenté leurs tarifs. À Épinay-sous-Sénart (Essonne), Jonathan Abergel, fondateur de la brasserie Parisis, essaye de tenir le choc malgré la hausse du prix des céréales, due à la guerre en Ukraine. Parmi les autres augmentations qui touchent la profession, celles des prix des matières premières.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.