Hérault : les paillotes toujours en recherche de main d'œuvre

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Hérault : les paillotes toujours en recherche de main d'œuvre
FRANCE 3
Article rédigé par
J.Gaussen, C.Métairon, S.Bonnefond - France 3
France Télévisions

Certains restaurateurs restent partiellement fermés à cause du manque de personnels. Reportage à Carnon (Hérault), où les patrons voient les salariés du secteur partir petit à petit. 

A Carnon, dans l'Hérault, les paillottes tournent à plein régime, mais les restaurateurs manquent cruellement de personnels. De nombreux patrons n'ont pas récupéré tous les salariés qu'ils employaient avant le début de la crise sanitaire. "Il y a des gens qui ne veulent plus, ou qui m'ont dit récemment qu'ils allaient arrêter, parce qu'ils n'en peuvent plus, et le stress de travailler avec des gens qui ne sont pas du métier, ça a fini de les achever", déplore Michel Litton. Jusqu'au 9 juin, lorsque le couvre-feu passera à 23 heures, son restaurant restera fermé le soir. 

Les hôtels et plages privées aussi

Certains hôtels et plages privées sont toujours fermés par manque de main d'œuvre. "J'ai beaucoup de confrères qui m'appellent (...) et me demandent si je n'ai pas des connaissances parce qu'ils ont du mal à boucler la masse salariale pour faire le peu de saison qu'on va avoir", explique Joël Ortiz, président de l'association des plages. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.