Fermeture des bars et restaurants à 23h : "L'inconvénient principal, c'est que ça soit annoncé à la dernière minute", regrette un restaurateur des Bouches-du-Rhône

Les restaurants, les débits de boissons et les commerces d’alimentation générale seront fermés tous les jours de 23 heures à 6 heures dans l’ensemble des Bouches-du-Rhône, a annoncé le préfet.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La terrasse d'un bar à Marseille, en juin 2020. (GILLES BADER / MAXPPP)

Face à la recrudescence des cas de coronavirus dans les Bouches-du-Rhone, le préfet a annoncé dans la soirée du mardi 25 août de nouvelles mesures. Le port du masque sera obligatoire à partir de mercredi dans tout Marseille, et les bars, restaurants et commerces alimentaires devront fermer entre 23 heures et 6 heures dans tout le département.

"L'inconvénient principal, c'est que ça soit annoncé à la dernière minute, comme lors de l'annonce du confinement", a regretté mercredi sur franceinfo Frédéric Boivent, directeur général de l’hôtel-restaurant 5 étoiles Le Pigonnet à Aix-en-Provence et membre du GNI (Groupement national des indépendants de l'hôtellerie et de la restauration).

C'est un manque de respect pour les gens qui essaient de travailler.

Frédéric Boivent, directeur de l'hotel-restaurant Le Pignonnet

à franceinfo

"Et puis ça pose d'autres problèmes. On nous a imposé des règles sanitaires très strictes et le risque, c'est qu'en fermant les établissements plus tôt, on encourage les gens à se regrouper dans des endroits privés où les règles ne sont pas respectées", craint Frédéric Boivent. Cette mesure est "une sanction contre des établissements qui respectent des règles", a-t-il déploré.

Pour autant, la mesure ne devrait pas avoir un gros impact économique selon lui. "Cela ne va pas changer énormément économiquement, mais ça va embêter les gens, explique-t-il. Quand vous allez dîner à 21 heures, être obligé de sortir à 23 heures contraint et forcé par le patron du restaurant ce n'est pas forcément très agréable."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.