Été 2022 : les professionnels de l'hôtellerie et de la restauration face à une pénurie de saisonniers

Publié
Été 2022 : les professionnels de l'hôtellerie et de la restauration face à une pénurie de saisonniers
Article rédigé par
A.Lay, M.Niwenglowski, O.Sauvayre - France 2
France Télévisions

Partout en France dans les stations-balnéaires, les professionnels de l'hôtellerie et de la restauration manquent de main d'œuvre. Certains hôtels renoncent même à ouvrir certaines chambres, faute de personnel. Reportage à Fréjus, dans le Var, mardi 26 juillet.

À Fréjus (Var), les professionnels de l'hôtellerie et de la restauration vont-ils tenir le rythme ? Dans un hôtel quatre étoiles de la ville, il manque trois femmes de chambre, alors il faut hâter le pas. Le rythme est effréné : 45 minutes par chambre, et pas une minute de plus. Depuis trois mois, une assistante des ressources humaines poste des annonces sur les sites d'emploi, sans succès. "Je ne trouve personne. (...) J'en viens à rappeler d'autres personnes qui étaient là l'année dernière, et même qui ont postulé il y a deux ans", explique Laure Steverlynck, l'assistante des ressources humaines de l'hôtel.

200 000 emplois saisonniers resteraient à pourvoir

Faute de personnel, elle a pris une mesure drastique : trois chambres ont été condamnées. L'une d'elles se négocie d'ordinaire à près de 300 euros la nuit. Les candidats pour des postes de saisonniers sont devenus plus exigeants. Un restaurateur l'a bien compris : pour fidéliser son personnel, il a décidé d'augmenter les salaires de ses deux plus anciens salariés. En plein cœur de la saison estivale, près de 200 000 emplois saisonniers resteraient encore à pourvoir. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.