Emploi : la restauration met le CDI à sa sauce

Les restaurateurs et les hôteliers, qui ont recours majoritairement aux CDD, proposent de passer à un CDI qui se présenterait sous la forme d'un "contrat mobilités".

FRANCE 2

La restauration et l'hôtellerie vont-elles inventer un CDI d'un nouveau genre ? C'est en tout cas la proposition faite par un syndicat du secteur. L'idée serait de mettre en place un CDI unique, appelé "contrat mobilités". Cela permettrait, par exemple, à un serveur de travailler dans trois restaurants différent avec un unique salaire.

Une proposition qui fait débat

Le salarié signerait ainsi ce "contrat mobilités" à l'aide d'une plateforme Internet, gérée par la branche professionnelle. Une façon d'échapper au bonus-malus que le président de la République veut appliquer aux contrats courts. Le syndicat FO s'est déjà déclaré hostile à ce contrat mobilités, alors que les négociations entre les partenaires sociaux sur l'assurance chômage viennent de reprendre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un serveur dans une brasserie de Paris, le 11 avril 2013.
Un serveur dans une brasserie de Paris, le 11 avril 2013. (FRED DUFOUR / AFP)