Des mesures plus sévères dans les métropoles pour freiner l'épidémie

Paris et sa petite couronne ainsi que de nombreuses grandes villes arrivent juste en dessous de l'alerte maximale. Les bars et restaurants devront fermer plus tôt et les rassemblements dans l'espace public devront être limités à moins de dix personnes.

La métropole d'Aix-Marseille (Bouches-du-Rhône) ainsi que la Guadeloupe passent en zone d'alerte maximale avec une mesure-choc annoncée par Olivier Véran, mecredi 23 septembre : la fermeture des restaurants, le tout pur une durée de deux semaines. Un tour de vis supplémentaire pour les grandes métropoles comme Paris, Lille (Nord), Toulouse (Haute-Garonne), Saint-Étienne (Loire), Rennes (Finistère), Montpellier (Hérault), Rouen (Seine-Maritime) et Grenoble (Isère). Le virus y circule très activement et le système de santé est en tension maximale.

Moins de dix personnes dans l'espace public

De nouvelles restrictions vont voir le jour : la vente d'alcool sera restreinte après 20h. La jauge pour les grands rassemblements passe de 5 000 à 1 000 personnes, tout comme les réunions à plus de 10 personnes dans l’espace public. La location des salles de fêtes est interdite. Le ministre de la Santé a aussi annoncé la fermeture des salles de sport.

Le JT
Les autres sujets du JT
A Paris, un couple masqué se promène dans le 6e arrondissement, le 30 août 2020.
A Paris, un couple masqué se promène dans le 6e arrondissement, le 30 août 2020. (MYRIAM TIRLER / AFP)