Covid-19 : Menton déçu après l'annulation de la fête du citron

Alors que l'épidémie de Covid-19 continue de se propager, les villes de Nice et de Menton, dans les Alpes-Maritimes, ont annoncé mercredi 26 février suspendre leurs événements culturels. À Menton, où devait se tenir la fin de la fête du citron, on redoute les conséquences économiques de cette annulation.

FRANCE 3

Au lendemain de l'annonce de la suspension de la fête du citron à Menton, dans les Alpes-Maritimes, l'office du tourisme a été pris d'assaut dans la matinée du jeudi 27 février. Les touristes, parfois venus de loin, acceptent volontiers la décision prise par les autorités, comme ce couple de Québécois, en vacances dans la région. "Nous comprenons la décision, il faut faire avec", opinent-ils. Mercredi soir, la municipalité a préféré arrêter la célébration dans cette ville frontalière du nord de l'Italie, où de nombreux cas de Covid-19 ont été recensés ces derniers jours.

"Nous nommes déçus et tristes"

Dans les allées de l'événement, c'est une tout autre ambiance. Aucun bruit ni visiteur. Les commerçants et les associations présents dans les stands de la fête sont priés de plier bagage. "Nous nommes déçus et tristes parce que c'est une belle fête et ça attitre du monde. Pour notre association, ça ramène un peu d'argent", déplore une femme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alors que l\'épidémie de Covid-19 continue de se propager, les villes de Nice et de Menton, dans les Alpes-Maritimes, ont annoncé mercredi 26 février suspendre leurs événements culturels. À Menton, où devait se tenir la fin de la fête du citron, on redoute les conséquences économiques de cette annulation.
Alors que l'épidémie de Covid-19 continue de se propager, les villes de Nice et de Menton, dans les Alpes-Maritimes, ont annoncé mercredi 26 février suspendre leurs événements culturels. À Menton, où devait se tenir la fin de la fête du citron, on redoute les conséquences économiques de cette annulation. (FRANCE 3)