Covid-19 : les aides aux restaurants ne seront pas supprimées dès leur réouverture, selon Jean Castex

"On ne pourra pas débrancher tout de suite le dispositif", juge le Premier ministre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une brasserie fermée à cause de l'épidémie de Covid-19, le 3 mars 2021 à Paris. (GEORGES GONON-GUILLERMAS / HANS LUCAS / AFP)

Quand les restaurants, fermés depuis plus de quatre mois à cause des mesures sanitaires prises pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, pourront-ils rouvrir ? Il faut qu'"on soit prêts le jour où on peut appuyer sur le bouton", a répondu Jean Castex, sans s'avancer sur une date. En marge d'une visite d'une exploitation agricole en Creuse samedi 6 mars, le Premier ministre a cependant laissé entrevoir une lueur d'espoir aux restaurateurs, en répondant à l'un d'entre eux : "On ne pourra pas débrancher tout de suite le dispositif" d'aides.

Le secteur "le plus longuement impacté par la crise"

Le chef du gouvernement prévoit également des "actions symboliques" pour soutenir la restauration, comme la mise en valeur de la gastronomie au deuxième semestre 2021. "Il faut que l'accompagnement de l'Etat soit à la hauteur de cette saignée que vous avez subie", a-t-il insisté à propos du secteur "le plus lourdement et le plus longuement impacté par la crise".

Les restaurants sont clos depuis le 30 octobre et seule une activité résiduelle de vente à emporter leur est permise. Mais les restaurateurs discutent avec les autorités des conditions d'une possible réouverture. Ils ont donné leur accord sur un certain nombre de dispositifs, dont le QR code comme système de traçage des cas positifs et de leurs contacts. Ils sont prêts à accepter ces nouvelles contraintes, à condition d'être encore aidés financièrement, proportionnellement à la perte de chiffre d'affaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.