Covid-19 : le chef étoilé Michel Troisgros réclamait 1,6 million d'euros à son assurance, la justice "rejette" sa demande

Il réclamait 1,6 million d’euros à son assureur Allianz après les pertes enregistrées par la fermeture de deux établissements pendant la crise sanitaire.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le chef triplement étoilé Michel Troisgros photographié le 15 février 2017 dans sont hôtel-restaurant La Maison Troisgros, à Ouches dans la Loire.  (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Le chef étoilé Michel Troisgros a été débouté par la justice, rapporte mercredi France Bleu Saint-Etienne Loire. Il réclamait 1,6 million d'euros d'indemnités à son assureur Allianz, pour éponger une partie de ses pertes d'exploitations causées par la crise sanitaire. Après avoir été mise en délibéré le 16 juin dernier, le tribunal de commerce de Roanne (Loire) a rendu sa décision mercredi 15 septembre.

10 mois de fermeture

Le chef cuisinier exigeait cette somme pour deux de ses établissements : le restaurant Le Central à Roanne et La Maison Troisgros, un hôtel-restaurant trois étoiles qui se trouve également dans la Loire, à Ouches. Ils ont fermé pendant 10 mois, du printemps 2020 jusqu’à la fin de l'année 2020-début de l’année 2021.

Michel Troisgros devra payer 5 000 euros de frais de justice à Allianz. Il est "déçu" par cette décision de justice et décidera de faire appel ou non dans les 10 jours qui viennent. Il souhaite consulter d’autres restaurateurs également assurés par Allianz pour décider des suites à donner. 

Le tribunal "rejette l'ensemble des demandes d'indemnités"

Il voulait être indemnisé pour une partie des pertes enregistrées lors du premier confinement, mais le tribunal "rejette l’ensemble des demandes d’indemnités". L’assureur a fait valoir une clause du contrat qui exclut l’indemnisation "lorsque la fermeture est consécutive à une fermeture collective d’établissements dans une même région ou sur le plan national".

Selon France Bleu Saint-Étienne Loire, Michel Troisgros avait trouvé un accord avec un autre assureur, Axa, pour son restaurant la Colline du Colombier à Iguerande, en Saône-et-Loire. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Restauration, hôtellerie, sports, loisirs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.