Covid-19 : l'instauration d'un couvre-feu "est l'estocade finale" pour le chef étoilé Michel Sarran

Emmanuel Macron a annoncé mercredi un couvre-feu entre 21h et 6h en Île-de-France et dans huit autres métropoles, ce qui a va fortement toucher la restauration.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Michel Sarran, le 11 juilllet 2016, dans son restaurant de Toulouse.   (PASCAL PAVANI / AFP)

Michel Sarran, chef étoilé d'un restaurant à Toulouse, juré de l'émission Top chef, a estimé jeudi 15 octobre sur franceinfo que l'instauration d'un couvre-feu "est l'estocade finale" pour les restaurateurs. Le chef de l'État a annoncé mercredi 14 octobre qu'un couvre-feu sera instauré de 21h à 6h à partir du samedi 17 octobre en Île-de-France et dans huit autres métropoles pour ralentir les contaminations au coronavirus.

"C'est catastrophique. Il n'y a pas d'autre mot. De la colère, de l'incompréhension. Et puis, franchement, une grosse crainte. Déjà, on avait un genou à terre. Je crois que pour le coup, c'est l'estocade finale", a-t-il réagi. "Si le gouvernement ne prend pas et ne nous assure pas la prise en charge totale de nos frais. On est morts. Je vous le dis, on est morts", a-t-il ajouté. Pour le moment, Emmanuel Macron a annoncé que "le chômage partiel à 100% pour l’employeur sera réactivé pour tous ces secteurs concernés par le couvre-feu (restaurants, cinéma, tourisme...)". 

"On a l'impression d'être une fois de plus stigmatisés. Comment comprendre que seuls les restaurants, les bars et tout ce qui concerne l'événementiel est fermé alors que la vie, par ailleurs, continue toute la journée ?", a pointé Michel Sarran.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.