Coronavirus : Paris sur la sellette face à de potentielles nouvelles mesures

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : Paris sur la sellette face à de potentielles nouvelles mesures
France 2
Article rédigé par
V. Heurtel, F. Prabonnaud, E. Beraud, X. Roman, R. Laurentin - France 2
France Télévisions

Alors que le ministre de la Santé, Olivier Véran, doit prendre la parole jeudi 1er octobre à 18 heures, une inquiétude plane. Paris va-t-elle subir de nouvelles mesures drastiques pour tenter d’enrayer la pandémie de Covid-19 ?

La pandémie de Covid-19 est loin de faiblir dans l’Hexagone, en particulier en Île-de-France. Alors qu’Olivier Véran doit prendre la parole, jeudi 1er octobre à 18 heures, la menace de nouvelles restrictions agite la capitale. Du côté des restaurants, notamment, on anticipe une potentielle fermeture et on réfléchit à l’avenir des salariés et des stocks de nourriture. "Ça représente de l’argent, du personnel qui va se retrouver une fois de plus sur le carreau", juge Charles Drouhaut, un restaurateur.

La peur légitime des restaurateurs

Ce professionnel évoque même une perte de salaire pour ses employés qui pourrait aller jusqu’à 40%. Par ailleurs, pour que Paris bascule réellement en zone écarlate, plusieurs points doivent être observés : le taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre de cas de Covid-19 pour 100 000 habitants, doit dépasser un seuil de 250. Or, la capitale se trouve déjà à 263. En outre, il faut que le taux d’occupation des lits de réanimation par des malades du virus soit supérieur à 30%. Mauvaise nouvelle : en Île-de-France, il atteint actuellement 34%.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.