Covid-19 : près de 13 000 cas supplémentaires et 63 nouveaux décès en France en 24 heures

Comme la veille, le taux de positivité des tests est resté stable, à 7,6%. 

Une femme se soumet à un test de dépistage du coronavirus, à Goyave, en Guadeloupe, le 23 septembre 2020. 
Une femme se soumet à un test de dépistage du coronavirus, à Goyave, en Guadeloupe, le 23 septembre 2020.  (LARA BALAIS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La France a enregistré 12 845 nouveaux cas de contamination par le coronavirus en 24 heures, et 63 nouveaux décès, selon les chiffres publiées mercredi 30 septembre par les autorités sanitaires françaises. Le bilan de l'épidémie en France s'établit désormais à 31 956 décès pour 563 535 infections.

On recense parallèlement dans le pays 3 985 nouvelles hospitalisations sur les sept derniers jours pour une infection liée au Covid-19, dont 826 en réanimation (contre 3 984 et 815 sur sept jours dans le bilan de la veille). Le taux de positivité des tests est quant à lui resté stable, à 7,6%.

 Les déplacements entre la Guadeloupe, la Martinique et Saint-Martin interdits à partir de jeudi 1er octobre. Cette mesure est destinée à "réduire les flux de voyageurs" et à "protéger chacun de ces territoires de cas importés de Covid-19", indique la préfecture de Saint-Barthélemy et Saint-Martin. Les déplacements resteront néanmoins possibles à condition de disposer d'un motif impérieux pour se déplacer. Les voyageurs devront présenter aux transporteurs maritimes et aériens une attestation sur l'honneur indiquant s'il s'agit d'une urgence familiale, médicale ou d'un déplacement professionnel qui ne peut pas être reporté. Ils devront également fournir un ou plusieurs documents justificatifs. "Des contrôles seront effectués à l'arrivée" et les contrevenants à ces nouvelles dispositions s'exposent à une amende de 135 euros. 


 La justice confirme la fermetures des bars et restaurants à Marseille et Aix-en-Provence. Le tribunal administratif de Marseille (Bouches-du-Rhône) a rejeté mercredi le recours déposé par le président LR de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur Renaud Muselier contre la fermeture totale pour deux semaines des bars et des restaurants à Aix et Marseille. Leur fermeture est donc confirmée.

Prolongation du chômage partiel pour les secteurs protégés. La ministre du Travail Elisabeth Borne a annoncé le maintien jusqu'à la fin de l'année du dispositif de chômage partiel à 100% pour tous les secteurs protégés, et non le seul secteur de l'hôtellerie-restauration. Sont donc également concernés les secteurs de la culture, de l'événementiel et du sport. 

Pas de "fermeture généralisée des universités". La ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a écarté, mercredi 30 septembre, une "fermeture généralisée des universités". Jusqu'à présent, "quelques dizaines de sites ont été fermés", souvent par des écoles n'ayant qu'un seul bâtiment comme Sciences-Po Reims, a-t-elle indiqué sur Europe 1

Paris pourrait passer en zone "écarlate". "Sur les différents critères du gouvernement pour passer en zone écarlate, nous en avons dépassé deux", s'est inquiétée mardi soir sur franceinfo Anne Souyris, l'adjointe à la maire de Paris en charge de la Santé, pour qui le renforcement en zone "écarlate" ne fait aucun doute. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

23h52 : Le Canada prolonge jusqu'à fin octobre la fermeture de ses frontières aux étrangers, à l'exception de ceux dont la présence sur son territoire est jugée essentielle et des voyageurs provenant des Etats-Unis, annonce Bill Blair, ministre de la Sécurité publique.

23h32 : Après un long bras de fer avec les autorités locales, le gouvernement espagnol a décidé de boucler la ville de Madrid. Les Madrilènes auront l'interdiction d'entrer ou de sortir de la ville, sauf notamment pour aller au travail, chez le médecin ou déposer les enfants à l'école. Il ne s'agit donc pas d'un confinement strict comme l'Espagne a pu le connaître au printemps. Explications.

23h19 : Afin d'aider les entreprises en difficulté à cause de la crise sanitaire, l'Etat va créer un nouveau fonds d’investissement pour soutenir les PME françaises. La mise de départ est fixée à 5 000 euros minimum. Avec ce fonds de placement, géré par la Banque publique d'investissement (BPI), le gouvernement veut ainsi inciter les Français à dépenser l’épargne accumulée ces derniers mois. Mais l’investissement reste risqué.

FRANCE 2

22h24 : Voici les principaux titres de l'actualité :

• L'autopsie de Victorine Dartois révèle "une mort par noyade avec intervention d'un tiers", annonce le parquet de Grenoble. Le corps de la jeune femme a été retrouvé avant-hier, à proximité du domicile familial de Villefontaine.

La justice confirme la fermeture totale des bars et des restaurants à Marseille et Aix-en-Provence. "La déception est grande", a réagi sur franceinfo Bernard Marty, président de l'UMIH-13.

#CORONAVIRUS Le gouvernement prolonge jusqu'à la fin de l'année le chômage partiel à 100% pour tous les secteurs protégés, a annoncé la ministre du Travail, Elisabeth Borne.


Les déplacements entre la Guadeloupe, la Martinique et Saint-Martin sont interdits à compter de demain, sauf motif impérieux.

La commission de discipline de la LFP a décidé de ne pas sanctionner Neymar et Álvaro González. Les deux joueurs étaient accusés de propos discriminatoires lors du match entre le PSG et l'OM.

21h24 : "La crise sanitaire et sociale a mis à nu les inégalités sociales grandissantes en France, avec les plus pauvres qui se paupérisent encore davantage. On attend toujours une réaction gouvernementale pour corriger ces inégalités parce qu'on ne peut pas seulement se limiter au constat."

Face à la hausse de la précarité, les associations de lutte contre la pauvreté "se sentent un peu seules", explique sur franceinfo Florent Guéguen, directeur général de la Fédération des acteurs de la solidarité (FAS).

Florent Gueguen, directeur de la Fédération des acteurs de la solidarité (FAS).


FRANCEINFO

20h57 : A Rennes (Ille-et-Vilaine), plus de 300 cafetiers, restaurateurs et professionnels de la nuit ont dénoncé les mesures sanitaires les concernant. Réunis derrière une banderole "On va tous trinquer", du nom du collectif qui les rassemble, ils ont été reçus en fin de journée par la maire PS Nathalie Appéré.

20h49 : Bonsoir @Antoine et @Davn. En France, il y a actuellement 1 232 patients atteints du Covid-19 dans les services de réanimation (contre 1 198 hier et 995 il y a sept jours). La situation est variable selon les départements, puisqu'on compte 4 patients en réa dans les Alpes-de-Haute-Provence et 124 dans les Bouches-du-Rhône.

20h48 : Bonsoir, du coup ça fait combien d'entrées en réanimation aujourd'hui ?

20h48 : Est-il possible d'avoir le nombre de patients Covid-19 en réanimation ?

20h20 : Au total, 12 845 nouveaux cas positifs de Covid-19 ont été recensés par Santé publique France lors des dernières 24 heures. Cela fait 3 985 nouvelles hospitalisations en sept jours, dont 826 en réanimation. Le taux de positivité se maintient à 7,6%.

COVID-19 - Les chiffres clés en France au 30/09/2020

20h05 : Voici les principaux titres de l'actualité :

• L'autopsie de Victorine Dartois révèle "une mort par noyade avec intervention d'un tiers", annonce le parquet de Grenoble. Le corps de la jeune femme a été retrouvé avant-hier, à proximité du domicile familial de Villefontaine.

La justice confirme la fermeture totale des bars et des restaurants à Marseille et Aix-en-Provence. "La déception est grande", a réagi sur franceinfo Bernard Marty, président de l'UMIH-13.

#CORONAVIRUS Le gouvernement prolonge jusqu'à la fin de l'année le chômage partiel à 100% pour tous les secteurs protégés, a annoncé la ministre du Travail, Elisabeth Borne.


Les déplacements entre la Guadeloupe, la Martinique et Saint-Martin sont interdits à compter de demain, sauf motif impérieux.



Le dessinateur argentin Joaquin Salvador Lavado, dit Quino, créateur de Mafalda, est mort aujourd'hui à l'âge de 88 ans, a annoncé son éditeur.

20h10 : La CFDT réclame la suppression des jours de carence dans le public et le privé, en raison de la dégradation de la situation sanitaire. Leur "application pénalise financièrement les travailleurs", écrit le syndicat, et "l'accroissement de la précarité amène nombre d'entre eux à se rendre à leur travail, même malades, même contagieux". La CFDT demande donc une "mesure de justice et de bon sens".





19h05 : Les maires et présidents de métropoles de Paris, Lyon, Lille et Grenoble ont rendez-vous demain matin avec Jean Castex pour discuter d'"éventuelles adaptations" des mesures de restriction en raison de l'épidémie de Covid-19, a annoncé Matignon. La maire de Marseille Michèle Rubirola, en convalescence après une opération, s'est de son côté entretenue cet après-midi avec le Premier ministre par téléphone.

19h07 : Au moins 13 pensionnaires d'un Ehpad d'Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques) sont morts du Covid-19 les dernières semaines, rapporte France 3 Nouvelle-Aquitaine. Dans un communiqué, l'ARS explique que l'établissement faisait l'objet d'une attention particulière. Il affirme également que trois campagnes de dépistage, dont la dernière en date du 24 septembre, n'ont révélé aucun nouveau cas positif.

18h36 : Cette mesure est destinée à "réduire les flux de voyageurs" et à "protéger chacun de ces territoires de cas importés de Covid-19", précise la préfecture. Les déplacements resteront néanmoins possibles à condition de disposer d'un motif impérieux pour se déplacer.

18h26 : Les déplacements entre la Guadeloupe, la Martinique et Saint Martin sont interdits à partir de demain, annonce la préfecture de Saint-Barthélemy et Saint-Martin dans un communiqué. La situation sanitaire est préoccupante dans les Antilles françaises : la Guadeloupe est en alerte maximale et les deux autres territoires en zone d'alerte.

18h03 : 18 heures, faisons un nouveau point sur l'actualité de la journée :

La justice confirme la fermeture totale des bars et des restaurants à Marseille et Aix-en-Provence. "La déception est grande. Nous avions l'intention d'être les alliés de l'ARS pour combattre le virus, ils ont choisi d'être nos ennemis", a réagi sur franceinfo Bernard Marty, président de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie des Bouches-du-Rhône (UMIH-13). Suivez notre direct.

#CORONAVIRUS Le gouvernement prolonge jusqu'à la fin de l'année le chômage partiel à 100% pour tous les secteurs protégés, a annoncé la ministre du Travail, Elisabeth Borne, à l'AFP. Parmi les secteurs concernés, après ceux de l'hôtellerie et de la restauration : la culture, l'événementiel ou encore le sport.




Le dessinateur argentin Joaquin Salvador Lavado, dit Quino, créateur de Mafalda, est mort aujourd'hui à l'âge de 88 ans, a annoncé son éditeur.

Un bruit d'explosion a retenti à Paris et en banlieue vers midi. Il s'agissait en réalité d'un avion de chasse ayant franchi le mur du son, a rapidement indiqué la préfecture de police.

17h23 : La Belgique, pays d'environ 11,5 millions d'habitants, a franchi le seuil des 10 000 décès liés au Covid-19 aujourd'hui, selon l'institut de santé publique Sciensano. Les autorités belges ont opté dès le début de la pandémie pour un recensement large des décès, additionnant ceux intervenus à l'hôpital et en maisons de retraite. Ont également été inclus les décès possiblement liés au virus, sans forcément qu'un test vienne confirmer ce soupçon.

16h51 : C'est l'une des conséquences économiques et sociales de l'épidémie de Covid-19 : le Secours populaire a enregistré une explosion des besoins en aide alimentaire pendant le confinement, où près d'un bénéficiaire sur deux était un nouveau venu, selon le dernier baromètre de l'association. Explications de France 2 :

(FRANCE 2)

16h51 : "La déception est grande. Nous avions l'intention d'être les alliés de l'ARS pour combattre le virus, ils ont choisi d'être nos ennemis."

Bernard Marty, président de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie des Bouches-du-Rhône (UMIH-13), réagit auprès de franceinfo après le rejet du recours contre la fermeture totale des bars et restaurants, à Marseille et Aix-en-Provence. Evoquant la possibilité de "saisir le Conseil d'Etat", ce dernier appelle "les Marseillais et Aixois" à rejoindre les restaurateurs et cafetiers dans le cadre "d'actions qui sont encore en réflexion".

15h53 : Un recours, déposé entre autres par des restaurateurs et la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, s'opposait à la fermeture totale pour 15 jours des bars et restaurants à Marseille et Aix-en-Provence. Il a été rejeté cet après-midi par le tribunal administratif de Marseille. L'arrêté imposant la fermeture des bars et restaurants restera en vigueur jusqu'au 11 octobre inclus, même s'il prévoit une clause de "revoyure" huit jours après son entrée en vigueur.

15h49 : La justice confirme la fermeture totale des bars et des restaurants à Marseille et Aix-en-Provence.

15h48 : Bonjour @Parisienne, comme nous vous l'expliquons dans cet article, les mesures prises dans les zones d'alerte maximale sont – comme cela a été le cas à Marseille et Aix-en-Provence – la fermeture totale des bars et restaurants, ainsi que la fermeture des établissements recevant du public "sauf s'il existe un protocole sanitaire strict".

La fermeture des salles de sport a été annoncée pour les zones d'alerte renforcée comme pour les zones d'alerte maximale, précise francetv sport.

15h59 : Le passage de Paris en zone d'alerte maximale signifierait la fermeture des restaurants et des bars ? Salles de gym ? Pourriez-vous nous faire un point ?

17h06 : @Alex : le troisième critère pour un passage en "zone d'alerte maximale", un taux d'occupation des lits en réanimation supérieur à 30%, risque d'être également atteint à Paris, a ajouté auprès de franceinfo Anne Souyris. "Nous sommes un peu en dessous des 30% à Paris, mais à peine", a-t-elle déclaré hier.

15h55 : Bonjour @Alex, les autorités locales craignent en effet un passage imminent de Paris en zone rouge écarlate, c'est-à-dire en "zone d'alerte maximale". Comme l'explique à franceinfo Anne Souyris, adjointe en charge de la Santé, deux des trois critères retenus pour un passage en "alerte maximale" ont déjà été dépassés : le taux d'incidence y est supérieur à 250 pour 100 000 habitants, et celui pour les 60-69 ans dépasse désormais 100 pour 100 000.

15h34 : Bonjour FI, des nouvelles concernant le possible passage de Paris en zone écarlate ?

15h51 : Demain, le Premier ministre s'entretiendra séparément avec les maires de Paris, Lille, Lyon et Grenoble, accompagnés de leurs préfets et des directeurs d'Agences régionales de santé. "Il faut tenir compte des différences entre les villes et entre les points de vue de ces élus", commente un conseiller de Jean Castex. "Adoptez de nouvelles mesures. Choisissez-les. On fera le point dans quelques jours sur leur efficacité. Si cela ne fonctionne pas, l'Etat prendra le relais pour le tour de vis".

15h23 : Selon les informations de franceinfo, le Premier ministre, Jean Castex, demandera demain aux maires de Paris, Lille, Lyon et Grenoble de prendre des mesures supplémentaires face à l'évolution de l'épidémie de Covid-19. Un point d'étape devrait ensuite être réalisé au bout de quelques jours pour évaluer l'efficacité de ces nouvelles mesures.

15h05 : Bonjour , le point hebdomadaire du ministre de la Santé, Olivier Véran, aura lieu demain, a indiqué lundi le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. "Jeudi, le ministre de la Santé et les membres du gouvernement compétents auront à s'exprimer et annoncer les décisions prises et les ajustements" face à l'évolution de l'épidémie de Covid-19, a indiqué Emmanuel Macron.

15h05 : Bonjour, attend-on la conférence de presse hebdomadaire d'Olivier Véran sur l'évolution de l'épidémie aujourd'hui ? Ou dans les prochains jours ? Merci

14h42 : Bonjour @Kawa12, dans un entretien à l'AFP, la ministre du Travail, Elisabeth Borne, évoque des secteurs tels que la culture, l'événementiel, le sport ainsi que l'hôtellerie et la restauration, très affectés par la crise liée à l'épidémie de Covid-19. Un décret du mois de juin liste ces différents secteurs particulièrement touchés : on y trouve par exemple "les débits de boissons", "les arts du spectacle vivant" ou encore "le transport aérien de passagers".

14h45 : Bonjour franceinfo et merci pour tout votre travail d information !!!! Pouvez-vous nous indiquer quels sont les secteurs protégés ? Plein de TPE et PME du secteur de l'imprimerie et graphique sont en train de couler et personne n'en parle ...

14h27 : Le Premier ministre, Jean Castex, recevra dès 16h30 le président de l'Association des maires de France, François Baroin, à la tête d'une délégation. Ces élus entendent "tirer la sonnette d'alarme", après le mécontentement provoqué par les nouvelles mesures sanitaires prises par le gouvernement et concernant plusieurs grandes villes.

14h22 : Voici les contenus que vous consultez le plus sur franceinfo en ce début d'après-midi :

Notre article sur les raisons évoquées par l'Organisation mondiale de la santé pour expliquer la résistance des pays africains face au Covid-19.


Le replay du premier débat entre Donald Trump et son rival démocrate, Joe Biden, à 35 jours de l'élection présidentielle américaine.


Notre article sur la demande aux préfets du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, de "reconduire systématiquement les étrangers" ayant commis des "infractions graves" ou "représentant une menace grave pour l'ordre public".

14h15 : "On a pris la décision de maintenir l'activité partielle avec zéro reste à charge pour tous les secteurs protégés" comme la culture, l'événementiel ou le sport, a déclaré la ministre du Travail, Elisabeth Borne, à l'AFP. Elle invoque un souci de "lisibilité", après la décision en ce sens prise hier pour le secteur de l'hôtellerie et de la restauration.

14h12 : Le gouvernement prolonge jusqu'à la fin de l'année le chômage partiel à 100% pour tous les secteurs protégés, annonce la ministre du Travail, Elisabeth Borne, à l'AFP.

14h08 : 14 heures, faisons un nouveau point sur l'actualité de la journée :

La ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, écarte à ce stade une "fermeture généralisée des universités", à l'heure où un tiers des clusters du Covid-19 se trouvent désormais dans les écoles et universités, d'après Santé publique France. Suivez notre direct.

Un bruit d'explosion a retenti à Paris et en banlieue vers midi. Il s'agissait en réalité d'un avion de chasse ayant franchi le mur du son, a rapidement indiqué la préfecture de police.

• Le premier débat entre Donald Trump et son rival démocrate, Joe Biden, a offert cette nuit un spectacle particulièrement chaotique à 35 jours de l'élection présidentielle américaine. Invectives, attaques personnelles... Voici ce qu'il faut retenir de cette confrontation.


#ROLAND_GARROS Serena Williams, trois fois victorieuse à Roland-Garros, a déclaré forfait pour la suite du Grand Chelem parisien. "Mon tendon d'Achille n'est pas suffisamment remis", a-t-elle indiqué en conférence de presse.

12h02 : Voici le point sur l'actualité à la mi-journée :

Veolia a dévoilé une offre améliorée pour racheter à Engie ses 29,9% de parts dans son concurrent Suez, proposant désormais 18 euros par action, soit près de 3,4 milliards, contre 2,9 milliards auparavant, et a indiqué chercher un compromis.

• Invectives, railleries, attaques personnelles : le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden a offert cette nuit un spectacle particulièrement chaotique à 35 jours d'une élection présidentielle américaine sous haute tension. Voici ce qu'il faut retenir de cette confrontation.

• Le Secours populaire a enregistré une explosion des demandes d'aide alimentaire pendant le confinement, où près d'un requérant sur deux était un nouveau venu, une flambée de pauvreté sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale selon l'association.

• Neymar risque gros: la superstar parisienne et le défenseur marseillais Alvaro Gonzalez, accusés d'avoir échangé des propos homophobes ou racistes lors du PSG-OM du 13 septembre, passent en commission de discipline de la Ligue à 17 heures, avec peut-être de lourdes sanctions en vue.

12h08 : "Aujourd'hui, on peut parler de violence sociale, d'indignité humaine, et je crois que le pire arrive, malheureusement."

Le Secours populaire a enregistré une explosion des demandes d'aide alimentaire pendant le confinement, où près d'un requérant sur deux était un nouveau venu, selon son dernier baromètre publié ce matin. A Grigny, dans l'Essonne, "il y a eu une accélération des fragilités et des vulnérabilités sociales. Tous les signaux sont alarmants", s’inquiète le maire Philippe Rio au micro de franceinfo.

12h08 : L'Afrique a été relativement épargnée par la pandémie de coronavirus et le nombre des infections sur le continent est en baisse ces deux derniers mois. Comment expliquer cette particularité ? L'Organisation mondiale de la santé s'est penchée sur le sujet, et évoque plusieurs pistes d'explication, comme la structure de population ou le mode de vie davantage porté vers l'extérieur d'une partie des Africains.

10h50 : C'est une première place qui sème le trouble ces derniers jours parmi les enseignants. Dans son dernier bulletin hebdomadaire, Santé publique France annonce que c'est désormais en milieu scolaire et universitaire qu'on compte le plus de foyers de contamination en cours d'investigation, devant les entreprises ou les établissements de santé. "C'est une source d'inquiétude, indique sur franceinfo Guislaine David, du SNUipp FSU, le syndicat du primaire, mais ce n'est pas une source d'étonnement. Cela fait plusieurs semaines que l'on dit que le virus ne s'arrête pas à la porte de l'école et qu'il y a bien des contaminations dans l'école, comme on ne ferme plus les classes."

08h58 : La circulation du coronavirus à l'école est-elle stabilisée ? Dans un entretien au Figaro, le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer affirme que "l'école n'est pas le nid du virus". "Les cas sont assez stables, avec un peu plus de 1 000 par jour depuis début septembre, sur 12,6 millions d’élèves et 880 000 professeurs, soit une très faible proportion", explique-t-il.

08h38 : "Ce qu'on demande, c'est que les commerces fermés administrativement ou économiquement soient indemnisés. On travaille avec Bercy pour améliorer les mesures. Mais ça ne suffit pas, car cela a un impact aussi pour l'ensemble de l'économie."

Le président du Medef évoque sur franceinfo les compensations promises aux bars et restaurants forcés de baisser le rideau pour lutter contre la reprise de l'épidémie.

08h59 : Invitée des "4 Vérités" de France 2 ce matin, Aurore Bergé est revenue sur les mesures prises localement concernant les bars et restaurants pour lutter contre la reprise de la pandémie de coronavirus. "Chez les élus opposés à la mesure, il peut y avoir de la démagogie. Ce sont les mêmes élus qui nous reprocheraient dans trois semaines de ne pas avoir pris ces décisions", estime la présidente déléguée du groupe LREM à l'Assemblée.

09h00 : La Commission européenne a d'ores et déjà réservé 225 millions de doses du potentiel vaccin contre le Covid-19 de CureVac. C'est le quatrième accord de ce type trouvé par l'UE avec des laboratoires.

09h00 : La course à l'élaboration d'un vaccin contre le Covid-19 continue. Le laboratoire pharmaceutique allemand CureVac annonce ce matin avoir commencé les essais cliniques de deuxième phase de son vaccin expérimental contre le virus. L'étude sera menée au Pérou et au Panama, et comptera en tout 690 participants.