Coronavirus : les bars et restaurants, des lieux de contamination ?

Selon une étude américaine récente, les bars et les restaurants seraient des lieux de contamination privilégiés en pleine épidémie de coronavirus. 

Selon une étude récente menée par des chercheurs américains, les restaurants et les bars seraient des lieux de contamination privilégiés en pleine épidémie de coronavirus. Les chercheurs ont divisé en deux groupes des patients issus de dix Etats américains. Un groupe comportait 154 cas positifs au coronavirus, et l'autre comprenait 160 cas négatifs. Tous ont été interrogés sur leurs habitudes sociales des 14 derniers jours. Il a été démontré que les cas positifs étaient allés 2,4 fois plus souvent au restaurant que les négatifs, et quatre fois plus souvent dans des bars. 

Une augmentation du risque même en terrasse

"Même en terrasse, à l'extérieur, il y a une augmentation du risque. Il y a un relâchement des comportements qui fait qu'on se rapproche, on ne peut plus maintenir la bonne distanciation", explique le professeur Xavier Lescure, infectiologue à l'hôpital Bichat (AP-HP). Cinq mois après la réouverture des bars et des restaurants, les bonnes résolutions sont plus difficiles à tenir. Pour plusieurs spécialistes, les mesures contraignantes sont indispensables pour éviter un nouveau confinement général. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un établissement de la plage du Port Vieux à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), le 21 août 2020.
Un établissement de la plage du Port Vieux à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), le 21 août 2020. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)