Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : la ville de Paris prolonge l'extension des terrasses dans l'espace public jusqu'en juin 2021

Cette mesure "est assortie de plusieurs contreparties", dont la fermeture des terrasses à 22 heures et la limitation des nuisances sonores pour les riverains.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une terrasse de café à Paris, le 31 juillet 2020. (MAXPPP)

Les terrasses "éphémères" vont se prolonger. La ville de Paris va autoriser jusqu'en juin 2021 l'extension des terrasses des bars et restaurants sur l'espace public parisien, a appris franceinfo auprès de la mairie, confirmant une information de RTL. Objectif : soutenir le secteur, très touché par la crise du Covid-19. Au total, "8 000 demandes de terrasses éphémères nous ont été remontées. Je suis convaincu que cette mesure a aussi eu des bénéfices sanitaires en limitant les contaminations beaucoup plus fréquentes dans les lieux clos qu'en extérieur", a indiqué à franceinfo Frédéric Hocquard, maire adjoint au Tourisme et à la vie nocturne.

Cette mesure est assortie de contreparties. "Pour protéger le voisinage, nous maintiendrons l'horaire maximal de 22 heures", indique l'élu, précisant que les obligations dans la charte signée par les commerçants vont être renforcées. La mairie veillera ainsi à ce qu'"aucun dispositif de chauffage ne soit installé pour ces terrasses éphémères", malgré le rafraîchissement des mois à venir.

Une amende portée de 68 à 500 euros en cas d'abus

En cas de non-respect de la charte, notamment sur les nuisances sonores mais aussi sur le nettoyage ou encore sur la sécurisation des terrasses par rapport au trafic, les amendes maximum seront portées de 68 à 500 euros.

"Cette prolongation va nous donner le temps d'une large concertation pour organiser la révision globale du règlement des étalages et des terrasses, et mettre dans le dur ce dispositif d'extension", explique Frédéric Hocquard. Des terrasses pourraient ainsi rester ouvertes toute l'année "si l'expérimentation cet hiver démontre l'intérêt d'un maintien même les jours les plus froids, et même sans chauffage".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Restauration, hôtellerie, sports, loisirs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.