Commerce : en Normandie, le business du D-Day fait recette

Des millions de touristes sont attendus sur les plages de Normandie à l'occasion du 75e anniversaire du Débarquement du 6 juin 1944. Chacun veut repartir avec son souvenir. Les boutiques comptent bien profiter du business du D-Day.

FRANCE 2

Soixante-quinze ans après les combats, le succès de la boutique de souvenirs du Centre Juno Beach, consacré au Débarquement, dans le Calvados, est au rendez-vous. C'est un passage incontournable pour les touristes du monde entier. Parmi les produits stars, des petits flacons qui permettent de remporter dans ses valises un peu du sable des plages du Débarquement, même si c'est officiellement interdit. Il y en a pour tous les goûts. Ici, le panier moyen par client est de 12 €. Lors du 70e anniversaire du Débarquement, le chiffre d'affaires avait augmenté de 60%.

Les objets d'époque ont du succès 

Certains visiteurs préfèrent les souvenirs d'époque. À Sainte-Marie-du-Mont (Manche), une boutique regorge d'objets datant de la Seconde Guerre mondiale. Si certaines pièces attirent les collectionneurs, n'importe quel touriste peut s'offrir ici un objet d'époque. La balle est à 1 €. En 2019, les lieux de mémoire devraient attirer 5 millions de visiteurs. Autant de clients potentiels pour le marché du souvenir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le cimetière militaire américain de Colleville-sur-Mer (Calvados).
Le cimetière militaire américain de Colleville-sur-Mer (Calvados). (YOUNGTAE / LEEMAGE / AFP)