Cet article date de plus de deux ans.

Camargue : une grand-mère de 90 ans contrainte de reprendre du service pour sauver l’affaire familiale

Publié Mis à jour
Camargue : une grand-mère de 90 ans contrainte de reprendre du service pour sauver l’affaire familiale
Camargue : une grand-mère de 90 ans contrainte de reprendre du service pour sauver l’affaire familiale Camargue : une grand-mère de 90 ans contrainte de reprendre du service pour sauver l’affaire familiale (France 2)
Article rédigé par France 2 - M.Subra-Gomez, France 3 Pays Gardois, V. Castel
France Télévisions
France 2

Un restaurateur du Grau-du-Roi (Camargue) cherche à recruter un cuisinier pour maintenir son affaire ouverte. Ne trouvant personne, il se trouve dans l’obligation de faire appel à sa mère et sa grand-mère de 90 ans. Reportage.  

Au Grau-du-Roi (Camargue), comme partout ailleurs, les restaurateurs ont du mal à recruter. C'est ce qui arrive à Louis, qui a repris le restaurant familial. Face au manque de main-d’œuvre, c'est sa grand-mère de 90 ans, Jeanne, et sa mère, qui sont venues lui prêter main forte. Jeanne Basciano n’a rien perdu de son agilité en cuisine. "Tant que je suis autonome, je profite", explique-t-elle.  

Le logement des saisonniers en question 

La mère de Louis, Nicole, reconnaît qu’elle aimerait avoir plus de temps pour elle, mais elle l’affirme : "On ne peut pas laisser notre fils seul, (…) il serait obligé de fermer." Car voilà son principal problème : le poste de cuisinier ne trouve pas preneur, malgré un salaire de 2 000 euros net et un jour de repos par semaine. Dans cette station balnéaire, l’écueil, c’est le logement des saisonniers. Louis se donne encore quelques semaines pour trouver un employé pour la saison estivale, sans quoi il devra fermer le restaurant le matin et faire encore appel à sa famille.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.