Cet article date de plus de quatre ans.

Cafés-restaurants : des pourboires de plus en plus maigres

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Cafés-restaurants : des pourboires de plus en plus maigres
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les Français seraient de moins en moins généreux en matière de pourboires. La tendance inquiète l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie.

Les Français seraient de moins en moins généreux en matière de pourboires. Pourtant, pour certains habitués des cafés-restaurants, cette pratique est un réflexe. Le pourboire est un petit geste qui disparaît, les clients sont plus économes.

Revoir les règles de répartition

Les clients ne mettent plus la main au portefeuille. Contrairement aux États-Unis, en France le service est compris dans l'addition. "Laisser ne serait-ce qu'un euro ou deux euros, ça s'appelle un pourboire. Ça permet justement, à la fin d'un service, de pouvoir sortir, de s'acheter un paquet de clopes ou des petites choses simples de la vie, mais qui au final, allègent le portefeuille à la fin du mois. C'est vraiment important", considère un étudiant en hôtellerie. Aujourd'hui, dans le bar où il travaille, les pourboires sont centralisés par le patron puis versés aux serveurs. De nombreux professionnels pensent à revoir les règles de répartition.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.