À Amiens, un job dating pour recruter dans le secteur de l'hôtellerie-restauration

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
CI_SOLUTION_POLE_EMPLOI_RESTAURATION
Article rédigé par
Corentin Mirallés - franceinfo
France Télévisions

Face à un réel manque de candidats dans le secteur de l'hôtellerie-restauration en Picardie, le Pôle emploi d'Amiens a décidé d'agir en proposant un job dating pour que candidats et recruteurs se rencontrent. #IlsOntLaSolution 

Avec la crise sanitaire et la fermeture forcée des restaurants et des hôtels, nombreux sont les salariés du secteur à s’être tournés vers d’autres emplois. Mais aujourd’hui, avec la reprise progressive de l’hôtellerie-restauration et du tourisme, certains restaurateurs ont bien du mal à trouver des cuisiniers et des serveurs. Ainsi, rien qu’en Picardie, 1 300 postes dans ce secteur sont à pourvoir.

Des offres plus adaptées aux candidats

Maxime Bourgois est directeur d’exploitation d’un hôtel-restaurant à Amiens, il cherche désespérément à recruter deux cuisiniers depuis un mois, en vain. Il espère que l’adaptabilité dans les offres d’emploi qu’il propose saura convaincre d'éventuels intéressés : “J'adapte, en faisant tourner les week-ends, en les attribuant à tour de rôle, en fonction des besoins et de l’activité évidemment. Mes cuisiniers ont un week-end sur 3 chacun en moyenne. On essaye de réduire les coupures également, pour les faire travailler en continu, pour faire de la mise en place l'après-midi éventuellement ou pour les serveurs de faire du bar l'après-midi ou que le matin ou que le soir mais pas les deux.”

Quinze jours de formation pour se remettre en selle

Le Pôle emploi d’Amiens a évidemment repéré le problème et a décidé d’agir pour l’endiguer en organisant un job dating spéciale hôtellerie-restauration. Six recruteurs étaient présents lors de cette première rencontre et une bonne dizaine de demandeurs d’emploi. Éric était l’un deux. Après avoir perdu son dernier travail à cause de la crise sanitaire, il a bien du mal à retrouver un job. Il est heureux d’obtenir ce coup de pouce du Pôle emploi : “Il devrait y en avoir un peu plus parce que ça donnerait plus de chances aux gens. Il y a des gens qui n’osent pas forcément aller dans les restaurants pour se présenter”, constate-t-il.

Au terme de ce job dating, quinze jours de formation payés par Pôle emploi sont proposés aux candidats pour les aider à se remettre en selle : “L’idée, c’est vraiment de proposer nos formations qui permettent de remettre le pied à l’étrier des demandeurs d’emploi qui en fait n’ont pas travaillé depuis un an dans le monde de l’hôtellerie-restauration”, détaille Sophie Bertucat, directrice du Pôle emploi d’Amiens.

Une cinquantaine d'événements similaires sont organisés par le Pôle emploi d’Amiens dans divers secteurs professionnels. Également, en plus de leur site, des offres de travail sont régulièrement mises en ligne sur leur page Facebook.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Restauration, hôtellerie, sports, loisirs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.