À Marseille, un restaurant social et solidaire lancé par d'ex-salariés de McDonald's

La fermeture d'un McDonald's dans le quartier populaire de Saint-Barthélémy à Marseille avait laissé sur le carreau une centaine de salariés. Certains d'entre-eux ont ouvert un fast-food social et solidaire. Reportage. 

Franceinfo

C'est une fermeture qui a laissé sur le carreau une centaine de salariés dans le quartier de Saint-Barthélémy, zone urbaine paupérisée dans le nord de Marseille. Le McDonald's qui livrait frites et hamburgers a fermé et les employés se sont retrouvés au chômage. Un abandon difficile à vivre. 

Alors, certains de ces ex-salariés ont décidé d'ouvrir un fast-food solidaire dans les locaux de l'ancien restaurant de la multinationale américaine. "L'après-M", comme ils l'ont baptisé, a ouvert ces portes et l'affluence était au rendez-vous. "Ce qu'on est en train de faire là, c'est réparer l'erreur de McDo lorsqu'ils sont partis. C'est un restaurant qui nous permettra de donner des formations qualifiantes à des femmes et des hommes cabossés par la vie des quartiers populaires", dit l'un des auteurs du projet. 

Mais il y a encore un gros obstacle. Le lieu est toujours la propriété du groupe McDonald's France. Des discussions ont lieu avec la mairie de Marseille, mais rien n'est encore acquis dans ce dossier. 

De nombreux Marseillais ont répondu présent pour l\'ouverture de \"L\'après-M\".
De nombreux Marseillais ont répondu présent pour l'ouverture de "L'après-M". (FRANCEINFO)