À Clermont-Ferrand, un restaurant éphémère casse les codes du recrutement

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
A Clermont-Ferrand, un restaurant éphémère permet l'insertion professionnelles des demandeurs d'emplois
Article rédigé par
France Télévisions

À Clermont-Ferrand, un restaurant éphémère permet à des demandeurs d'emplois de trouver un travail en organisant des "job dating". Le principe est simple. Les futurs employés font le service aux recruteurs qui espèrent trouver le profil recherché. #IlsOntLaSolution

À Clermont Ferrand, le Crepi Auvergne, une association regroupant des entreprises engagées dans l'insertion professionnelle, a lancé un "job dating" dans le restaurant Toques Académie. Les demandeurs d'emplois ont dû, le temps d'un repas, faire le service en salle à des employeurs venus détecter leur savoir-être et non leur savoir-faire. Car, le point commun entre tous les candidats est qu'ils n'ont jamais travaillé dans la restauration.

Un regard bienveillant sur le comportement

Les chefs d'entreprises savent que les serveurs du jour sont confrontés à une situation inédite. Ce rendez-vous est un moyen pour eux de pouvoir recruter des personnes, tout en jugeant leur qualité. "Globalement, on est sur des personnes qui sont motivés, qui ont fait la démarche de venir alors que ce n'est pas évident", précise Katia Arnal, chargée de mission Medef 63.

Cette initiative plaît à un des patrons qui se dit à prêt à embaucher un des candidats. "Il y a plein d'éléments qui me conviendraient comme son dynamisme, son envie, sa spontanéité ou le fait d'arriver une demi-heure avant tout le monde. C'est intéressant car on voit que la personne est motivée", explique Jean-Luc Lafaille, responsable du restaurant Toques Académie. 

Grâce à ce processus, six demandeurs d'emplois sur neuf ont réussi à obtenir un contrat.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Restauration, hôtellerie, sports, loisirs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.