Cet article date de plus de cinq ans.

Pharmacien, un métier qui n'attire plus

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Pharmacien, un métier qui n'attire plus
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les prix de certains médicaments remboursés ont beaucoup baissé. Les pharmaciens affirment que la santé économique des officines s'en trouve menacée.

Les pharmaciens mettent la clé sous la porte. Plus de 200 officines ont baissé le rideau en 2014. Le mouvement s'amplifie, notamment dans les zones rurales où les repreneurs se font de plus en plus rares. Olivier Rozaire est pharmacien depuis 18 ans à Saint-Bonnet-le-Château (Loire), un village de 1 500 habitants. Un pharmacien en colère contre l'État. Depuis plusieurs années les gouvernements successifs imposent une baisse du prix des médicaments remboursés. Exemple, un remède contre le cholestérol. En un an, le prix de vente est passé de 30 à 14 euros.

Une trésorerie dégradée

Pour les pharmaciens, les marges sont moins importantes. Dans la pharmacie d'Olivier Rozaire, le nombre de patients augmente de 2% chaque année et pourtant le chiffre d'affaires diminue (-4%). Pour le moment les comptes sont à l'équilibre, mais ce pharmacien qui emploie 12 salariés se dit inquiet pour l'avenir. "Tous les mois, ma trésorerie se dégrade et à horizon de 12-13 mois aujourd'hui, j'aurai une trésorerie qui sera négative comme à peu près un tiers de mes confrères et consoeurs en France", explique le pharmacien.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Métiers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.