Isère : un café-épicerie réveille l'âme du village d'Oyeu

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Isère : un café-épicerie réveille l'âme du village d'Oyeu
FRANCE 3
Article rédigé par
S.Desjars, X.Schmitt, D.Semet, A.Derhille - France 3
France Télévisions

Les cafés font le charme des villages français et maintiennent le lien social. Une association a lancé en 2019 l'opération 1000 Cafés, afin de rouvrir ou maintenir ces lieux de proximité dans les territoires ruraux.

Pendant des années, il fallait sortir d'Oyeu (Isère) pour acheter sa baguette ou prendre son café. Mais au mois de juin, un café-épicerie a ouvert ses portes. "Je viens tous les matins chercher mon pain. C'est vrai qu'on rencontre des fois des gens qu'on n'a pas vus depuis longtemps, on discute", confie une cliente. Après 25 ans dans la restauration à Paris, Bruno Rayé a relevé le défi de s'installer dans ce village de 1 000 habitants. "Il faut les connaitre, et essayer tous les jours de leur apporter ce qu'ils attendent", confie le gérant du Local. 

Redonner vie à la commune 

Sa présence est appréciée. "Ça fait revivre un peu le village, c'est bien", se réjouit un habitant. Ce projet a été rendu possible grâce au financement de l'association 1000 Cafés. Après trois faillites de propriétaires privés, le maire d'Oyeu, Jean-Noël Piotin, espère que cette formule sera durable. "Quand vous n'avez plus d'endroit dans la commune où les gens peuvent se retrouver, c'est une commune qui se meure", commente ce dernier. Dans son commerce, Bruno fait aussi restaurant, et point-relais pour les colis livrés sur la commune. En deux ans et malgré la crise du Covid-19, une centaine d'établissements comme le sien ont ouvert dans des petites villes, jusqu'ici privées de café. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Métiers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.