Incendies : le Sud-Est s'organise contre les risques de feux

La journée de vendredi 14 juin a été marquée par les premiers incendies de la saison. On ignore encore avec précision si l'été sera oui ou non caniculaire. Les communes et les sapeurs-pompiers sont-ils prêts pour la haute saison ? Disposent-ils de moyens suffisants ?

FRANCE 2

Ils ciblent les dernières fumerolles. À Hyères, dans le Var, les pompiers procèdent aux ultimes opérations de noyage. Le week-end des 14 et 15 juin, trois départs de feu ont détruit 25 hectares de végétation. Ce sont les premiers incendies de la saison dans le département. Cette année, le vent souffle et le taux de sécheresse est plus important que l'an dernier. Les 900 sapeurs-pompiers du Var sont sur le qui-vive. Il y a deux ans, deux incendies ont ravagé 600 hectares de forêt à La Londe-les-Maures (Var).

130 pompiers supplémentaires en renfort à partir du 1er juillet

Alors, pour ne pas revivre un tel traumatisme, les agents communaux sont intraitables sur le débroussaillement. Le maire de la commune de 10 000 habitants ne veut rien laisser au hasard. Et pour être encore plus efficace, depuis trois ans, 25 caméras sont installées sur des points hauts du département. Les images sont analysées en direct. À disposition également, les moyens aériens de la sécurité civile, positionnés à Nîmes, dans le Gard : 8 Tracker, 12 Canadair, 3 Dash et 3 avions de reconnaissance. Le dispositif va monter en puissance : dès le 1er juillet, dans le Var, 130 sapeurs-pompiers viendront renforcer leurs collègues pour lutter contre les feux de forêt.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un incendie de forêt s\'est déclaré dans le centre du Portugal, le 18 juin 2017. Ici, sur la commune de Penela.
Un incendie de forêt s'est déclaré dans le centre du Portugal, le 18 juin 2017. Ici, sur la commune de Penela. (PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)