Cet article date de plus de deux ans.

Portrait de Sabine Kheris : la juge qui a fait parler Michel Fourniret

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Portrait Sabine Kheris
Article rédigé par
L. Feuerstein, R. Laurentin, R. Nowicki - franceinfo
France Télévisions

Les parties civiles, avocats et observateurs guettent ce qu'il filtrera des discussions entre la juge qui a fait parler Michel Fourniret. Portrait de Sabine Kheris.

Elle est aussi discrète qu'efficace. La juge d'instruction Sabine Kheris est celle qui a fait basculer l'affaire Fourniret. Depuis cinq ans, elle l'interroge patiemment dans son bureau. A force de ténacité et d'une connaissance parfaite des dossiers, elle lui a fait avouer tour à tour les crimes jusqu'à celui d'Estelle Mouzin. "Michel Fourniret avait toujours coutume de dire : 'Moi j'avouerai s'il y a un travail derrière. Si le juge a enquêté'. C'est absolument pervers et terrible comme discours. Mais elle lui démontre qu'elle a tout vérifié", explique Didier Seban, avocat d'Estelle Mouzin.

Climat de confiance

À 55 ans, la doyenne des juges d'instruction de Paris est une habituée des dossiers complexes et sensibles comme l'affaire Karachi et le bombardement visant des soldats français en Côte d'Ivoire. Avec Michel Fourniret, la juge a installé un dialogue inédit : beaucoup d'écoute et de patience dans un climat de confiance. Peu à peu le couple va dévoiler ses secrets, des aveux en creux puis les détails où notamment l'enfant a été violé et tué. En bousculant les habitudes, Sabine Kheris est parvenue à ses fins.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.