Nouvelle-Calédonie : le colonel Steiger relevé de ses fonctions

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Nouvelle-Calédonie : le colonel Steiger relevé de ses fonctions
France 3
Article rédigé par
E. Pelletier, R. Miri, Nouvelle-Calédonie la 1ère, T. Dorseuil - France 3
France Télévisions

A peine nommé, le nouveau patron de la gendarmerie de la Nouvelle-Calédonie Eric Steiger est déjà relevé de ses fonctions à sa demande après les révélations de Mediapart sur sa condamnation pour violences conjugales.

Pour le patron des gendarmes de Nouvelle-Calédonie, la situation était devenue intenable. Le colonel Eric Steiger a demandé à être relevé de ses fonctions vendredi 20 août après avoir été promu à ce poste le 8 juillet précédent. Le site en ligne Mediapart a révélé que l'officier avait été condamné le 28 mai pour violences conjugales en écopant d'une amende de 6 000 euros.

Une femme sur cinq dit avoir été victime de violences conjugales

"C'est une bonne décision qui a été prise par le ministre de l'Intérieur. Le commandant de gendarmerie en Nouvelle-Calédonie est une personnalité qui va être très impliquée dans la lutte contre ce fléau de violence", explique Philippe Dunoyer, député UDI de la Nouvelle-Calédonie. La révélation de condamnation du colonel avait provoqué un vif émoi en Nouvelle-Calédonie où une femme sur cinq dit avoir été victime de violences conjugales. Le 1er août, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait affirmé que les policiers ou gendarmes condamnés pour violences conjuguales ne devaient plus être en contact avec le public.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Droit et justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.