Le projet de loi Asile et immigration : "Avec 66 millions de personnes, nous pouvons accueillir 24 000 personnes", lance Christiane Taubira

Le projet de loi Asile et immigration n'embrasse pas la réalité de la circulation humaine", estime l'ancienne ministre de la Justice jeudi sur France Inter.

"Emmanuel Macron n'est pas indifférent à la réalité des misères ou aux situations de vulnérabilité, mais il faut du courage politique", a déclaré Christiane Taubira jeudi 19 avril sur France Inter. "Il faut assumer de dire que dans notre société, avec 66 millions de personnes, nous pouvons accueillir 24 000 personnes", a ajouté l'ancienne ministre de la Justice.

Christiane Taubira estime que le projet de loi Asile et immigration "n'embrasse pas la réalité de la circulation humaine et ne correspond pas à ce que disent les chiffres [de l'immigration]". Pour l'ex-garde des Sceaux, "on ne peut pas penser un projet de loi asile-immigration avec l'obsession de raccourcir les délais d'appel et de prolonger les délais de rétention, sans s'interroger sur l'état du monde, sur la place de la France dans le monde et la réalité des circulations humaines".

Discuté en ce moment à l'Assemblée nationale, le projet de loi Asile et immigration  a donné lieu à des échanges tendus dans la nuit de mercredi à jeudi dernière entre Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l'Intérieur, et les députés LR. 

Christiane Taubira, l\'ancienne ministre de la Justice dans le studio de France Inter, le 19 avril 2018.
Christiane Taubira, l'ancienne ministre de la Justice dans le studio de France Inter, le 19 avril 2018. (FRANCE INTER / RADIO FRANCE)