Le groupe français Thalès perquisitionné dans trois pays, pour des soupçons de corruption, association de malfaiteurs et blanchiment

Le groupe d'électronique est visé par deux enquêtes : la première, ouverte il y a huit ans, la seconde, l'année dernière.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Thalès est visé par deux enquêtes pour corruption d’agents publics étrangers, association de malfaiteurs et blanchiment. (BRUNO LEVESQUE / MAXPPP)

Le groupe français Thalès a été perquisitionné cette semaine, en France, aux Pays-Bas et en Espagne, a indiqué une source judiciaire à France Inter, confirmant une information de BFMTV. Le groupe d'électronique français, spécialisé dans l'aérospatial, la défense, la sécurité et le transport terrestre, est au cœur de deux enquêtes ouvertes à Paris pour corruption d’agents publics étrangers, association de malfaiteurs et blanchiment.

65 enquêteurs, 12 magistrats et trois pays impliqués

Ces perquisitions interviennent donc dans le cadre de deux enquêtes, dont la première a été ouverte il y a huit ans. Elle porte sur la vente de sous-marins et la construction d’une base navale au Brésil. La seconde, ouverte l’an dernier, vise des opérations de vente de matériel civil et militaire à l’étranger.

Les perquisitions ont été menées par 65 enquêteurs, 12 magistrats du parquet national financier et simultanément dans les trois pays, la France, les Pays-Bas et l'Espagne, en lien avec leur autorité judiciaire et l’agence européenne de coordination judiciaire Eurojust. 

Depuis 2010, le groupe français est également visé par une troisième enquête, qui concerne cette fois-ci la vente de sous-marins à la Malaisie en 2002. Dans ce cadre, le Parquet National Financier a demandé début juin à ce que trois anciens dirigeants du groupe Thalès soient renvoyés en correctionnelle pour des délits de corruption.

Dimanche 30 juin, le groupe Thales a réagi auprès de franceinfo. "Thales confirme que des perquisitions ont eu lieu. Le Groupe coopère avec les autorités compétentes" a indiqué le groupe avant d'ajouter que "Thales rappelle qu’elle se conforme strictement aux règlementations nationales et internationales. L’entreprise a développé et mis en œuvre un programme de conformité mondial auquel elle se conforme et qui répond aux normes les plus élevées de l'industrie".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.