Justice : la difficile traque des criminels de guerre

France 3 a suivi une équipe spécialisée qui traque les criminels de guerre, du Rwanda à la Syrie.

FRANCE 3

Il y a cinq ans, des photos effroyables des victimes de torture en Syrie faisaient le tour du monde. L'homme à l'origine de ce macabre inventaire : un photographe militaire syrien qui a fait défection au régime, surnommé César. Peu de temps après, la justice française ouvre une enquête préliminaire. Une investigation confiée à un organisme encore peu connu, l'office central de lutte contre les crimes contre l'humanité. Une vingtaine de gendarmes, assistés de quelques policiers, est chargée de traquer les criminels, réfugiés en France.

Coopération européenne

Un travail de longue haleine, souvent en coopération avec d'autres pays européens. Avec une arrestation par mois, l'office tourne désormais à plein régime. L'Afrique et surtout le Rwanda a été le théâtre des premières missions de l'office, avec 800 000 victimes d'un génocide ethnique en quelques semaines. Avec de beaux succès à la clé : la condamnation par la justice française de trois bourreaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le mémorial du génocide rwandais à Kigali le 29 avril 2018. (YASUYOSHI CHIBA / AFP)
Le mémorial du génocide rwandais à Kigali le 29 avril 2018. (YASUYOSHI CHIBA / AFP) (YASUYOSHI CHIBA / AFP)