Justice : l'ancien ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, derrière les barreaux

Publié
Justice : l'ancien ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, derrière les barreaux
France 3
Article rédigé par
B.Delombre, J. Vitaline, A.Gaucher, H.Pozzo, P-M. de la Foata - France 3
France Télévisions

Un ex-ministre de l'Intérieur en prison. Claude Guéant a été incarcéré dans la prison de la Santé à Paris lundi 13 décembre pour non-paiement d'une amende datant de 2017. 

Jamais dans l'histoire de la Ve République, un ancien ministre de l'Intérieur ne s'était retrouvé derrière les barreaux. C'est le cas depuis lundi 13 décembre, date à laquelle Claude Guéant a été incarcéré à la prison de la Santé, où il va purger une peine de neuf mois. Un détenu pas comme les autres selon un syndicaliste pénitentiaire : "il a été placé au quartier dit vulnérable, il ne sera pas en contact direct de la population pénale pour sa protection"

Une dette de 115 000 euros

Claude Guéant bénéficiait d'une liberté conditionnelle dans l'affaire dite des primes en liquide, qui a été levée. Les faits remontent à l'époque où il était directeur de cabinet du Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur.  Entre 2002 et 2004, Claude Guéant s'était octroyé 105 000 euros de primes indues, de simples "compléments de salaire" selon l'ancien haut-fonctionnaire. Un point de vue non partagé par la justice. En 2017, l'ancien ministre de l'Intérieur a été condamné à deux ans de prison dont un an avec sursis. Quatre ans plus tard et malgré les 3 000 euros pris sur sa retraite chaque mois, Claude Guéant doit toujours 115 000 euros. L'incarcération est une décision "incompréhensible" selon son avocat, qui devrait demander un aménagement de peine, invoquant l'état fragile de son client, âgé de 76 ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.