Haute-Corse : l'auteur présumé de l'agression de deux surveillants de prison à Borgo mis en examen

Le détenu soupçonné d'avoir agressé deux surveillants de la prison de Borgo (Haute-Corse) a été mis en examen, dimanche, pour tentative d'assassinat.

La prison de Borgo (Haute-Corse) le 19 janvier 2018.
La prison de Borgo (Haute-Corse) le 19 janvier 2018. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

L’auteur présumé de l’agression à l’arme blanche de deux surveillants de la prison de Borgo (Haute-Corse) a été mis en examen pour tentative d’assassinat, a appris France Bleu RCFM pour franceinfo dimanche 21 janvier. 

L’homme a quitté la Corse pour être écroué sur le continent. Les trois autres détenus qui étaient également placés en garde à vue dans cette affaire ont été entendus et ont finalement été mis hors de cause.

Mouvement de colère

Vendredi 19 janvier, deux gardiens de la maison d'arrêt de Borgo ont été agressés dans la salle commune de l'établissement par un détenu "de droit commun" armé d'un couteau. Un fonctionnaire a été griévement blessé au niveau de la tête et du thorax mais ses jours ne sont pas en danger.

Cette agression avait été qualifiée "d'attentat" par le syndicat FO-Pénitentaire. Elle est survenue pendant le mouvement de colère des gardiens de prison partout en France déclenché par d'autres faits de violence à l'encontre de surveillants.

Dimanche 21 janvier, la prison de Borgo était de nouveau totalement bloquée. De nouveaux débrayages ont eu lieu dans d'autres établissements pénitentiaires avant le blocage total prévu lundi après le rejet unanime d'un projet d'accord négocié avec le gouvernement.