Discriminations : les agences immobilières pointées du doigt par SOS Racisme

Publié
Discriminations : les agences immobilières pointées du doigt par SOS Racisme
FRANCE 3
Article rédigé par
J.-C.Batteria, S.Guillaumin, M.Martel, S.Giaume, T.Dorseuil - France 3
France Télévisions

Les militants de SOS Racisme, se faisant passer pour des propriétaires de logements, ont demandé à 136 agences immobilières de ne pas accepter les dossiers de location de personnes d'origine extra-européenne. Près de la moitié a accepté.

Les militants de SOS Racisme ont testé 136 agences immobilières par téléphone, en se faisant passer pour des propriétaires de logement qui souhaitaient louer un bien. Une fois les garanties financières établies, les faux propriétaires ont demandé aux agences d'écarter les dossiers de location de personnes d'origine extra-européenne.

Un quart des agences se chargent elles-mêmes de discriminer les candidats locataires

48,5 % des agences ne se sont pas opposées à la discrimination, un quart a laissé aux propriétaires le soin de faire le tri des dossiers, et un quart se sont elles-mêmes chargées de discriminer les candidats locataires. Depuis le premier test réalisé par SOS Racisme il y a trois ans, la Fédération nationale de l'immobilier a mis en place des formations pour les responsables d'agences. Mais, pour SOS Racisme, ses effets ne se font pas encore sentir. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.