REPLAY. Réforme du parquet, #MeToo, justice de proximité... Retrouvez l'intégralité de l'interview d'Eric Dupond-Moretti au "20 heures" de France 2

Le nouveau garde des Sceaux avait réservé à France Télévisions sa première interview depuis son entrée en fonction.

Ce qu'il faut savoir

Le nouveau ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, était ce dimanche 19 juillet l'invité du journal de 20 heures de France 2, présenté par Laurent Delahousse. Son arrivée place Vendôme, ses priorités pour les deux prochaines années, les critiques d'associations féministes... Vous pouvez regarder l'intégralité de son intervention dans la vidéo située en tête de cet article.

Un "féministe". "Le féminisme, c'est une très grande cause, mais il est dévoyé quand il est excessif", a estimé le garde des Sceaux. "J'ai dit que la justice ne se rendait pas sur les réseaux sociaux, que la toile ne pouvait pas être le réceptacle de ces plaintes, que la justice devait intervenir".

Il dévoile sa feuille de route. Terrorisme, réforme du parquet, justice de proximité... Ni "laxiste", ni "ultra-répressif", le nouveau garde des Sceaux a dessiné ses priorités pour les deux prochaines années. 

 Une nomination critiquée. Son arrivée place Vendôme a suscité autant de surprise que d'inquiétude, voire de défiance, au sein de la magistrature et parmi les associations féministes, échaudées par ses critiques du mouvement #MeToo.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #DUPOND_MORETTI

23h04 : On ferme ! Non sans avoir jeté un coup d'œil aux principaux titres de l'actualité.

On connaît désormais la liste des fameux "lieux publics clos" où le port du masque sera obligatoire demain. Selon la DGS, vous risquez une amende de 135 euros si vous ne le portez pas dans ces endroits. Guide de survie à l'usage de ceux qui sont perdus.

Pendant que vous comptez les moutons, les chefs d'Etat et de gouvernement européens comptent leurs milliards : toujours pas d'accord sur le plan de relance XXL à 750 milliards après trois jours de sommet.

• Le bénévole de 39 ans qui a été placé en garde à vue ce matin après l'incendie de la cathédrale de Nantes hier a été remis en liberté dans la soirée.

"Je suis féministe" s'est défendu Eric Dupond-Moretti, le tout nouveau Garde des Sceaux, sur France 2 pour sa première interview télévisée. Des propos plus anciens lui ont pourtant valu l'ire des féministes.

Rendez-vous demain, à six heures, pour la suite de ce live.

21h34 : C'était plutôt une interview hein :-) La voici (ne vous arrêtez pas à l'image d'aperçu) :



(FRANCE 2)

21h32 : Bonsoir Pierre, où puis je revoir l'allocution d'É.Dupond. Moretti ? Merci et bonne soirée

20h57 : Plus Dupont que Moretti notre ancien ténor du barreau. Pas très offensif. Pas Tony Truant. Très dans le rang. Comme une sorte de timidité. Mal à l'aise, on aurait dit . Ah ! le corset d'un ministre, c'est plus serré qu'une robe d'avocat

20h57 : Dans les commentaires, a trouvé qu'"Acquittator" avait perdu de sa verve enfilant les habits de ministre.

20h46 : Vous êtes nombreux à manifester votre déception dans les commentaires sur le petit nombre de questions que vous aviez posées relayées à l'antenne lors de l'interview d'Eric Dupond-Moretti. Un problème technique a empêché leur affichage à l'antenne, nous vous présentons nos excuses.

20h34 : "Je voudrais qu'enfin dans ce pays on parle de la prison comme on devrait en parler, sans les relents populistes."

20h32 : "Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis", répond "EDM" après avoir revu une interview où il disait ne pas vouloir entrer au gouvernement, il y a deux ans.

20h31 : "La justice ne se rend pas sur les réseaux sociaux, la toile ne peut pas être le réceptacle de ces plaintes, et il a pu arriver que des hommes soient accusés à tort. (...) Je ne veux pas vivre la moralisation comme on la voit aux Etats-Unis, je veux qu'un homme puisse prendre un ascenseur avec une femme."

20h30 : "On est allé sortir deux ou trois phrases de leur contexte. Le féminisme, c'est une très grande cause, mais il est dévoyé quand il est excessif. Voilà ce que j'ai dit : je suis pour une égalité absolue entre les hommes et les femmes, notamment sur le plan salarial."

20h28 : "Ça concerne tout le monde la présomption d'innocence, et les Français ont beaucoup de mal avec ça."

20h28 : "Les films en noir et blanc où on voit le Garde des Sceaux qui appelle le magistrat, tremblant, pour lui dicter telle ou telle chose, c'est interdit", répond "EDM" interrogé sur la possibilité d'orienter sur l'enquête sur Gérald Darmanin.

20h27 : Le rapport sur le devenir du parquet national financier "sera rendu public, quelles qu'en soient les conclusions", indique Eric Dupond-Moretti.

20h25 : "Je ne serai ni le Garde des Sceaux du laxisme, ni celui de l'ultra-répression."

Eric Dupond-Moretti se dit "ulcéré" que des gamins commettent des incivilités "qui insupportent tout un quartier" et que la réponse judiciaire "arrive trois ans plus tard, quand le gamin s'est marié et a un gamin." Dans son monde idéal "le lendemain, le gamin est au commissariat de police et repeint les murs."

20h24 : Je vous rappelle que ça ne sert à rien de poser des questions à Eric Dupond-Moretti dans le live, il fallait le faire dans notre formulaire qui a été en home page du site toute la journée.

20h23 : "Le service public de la justice, c'est un service public au service du justiciable et pas l'inverse."

Eric Dupond-Moretti insiste sur la nécessité de créer du lien de confiance entre les Français et leur système judiciaire.

20h22 : "Je veux être le Garde des Sceaux du bon sens", poursuit Eric Dupond-Moretti, qui explique qu'à Amiens, l'institut médico-légal va voir les victimes, "ça marche du feu de Dieu", et que ça va être généralisé.

20h21 : "600 jours, ça n'est pas assez pour un certain nombre de réformes, mais c'est largement suffisant pour ce que je veux porter. Je veux être le Garde des Sceaux des gens, et instaurer une justice de proximité."

20h21 : "J'ai eu des garanties, elles m'ont été faites par le président de la République et par le premier ministre à Bobigny, quand nous avons visité le tribunal."

20h20 : "Sur la forme oui, mon langage sera bien moins libre, il y a des choses que je disais avec ma liberté d'avocat, c'est fini. J'endosse les habits de ministre, mais ma pensée n'a pas changé."

20h19 : "J'ai dit oui tout de suite, j'ai réfléchi après. Il n'y a pas de doute, il y a beaucoup d'humilité."

20h17 : L'interview d'Eric Dupond-Moretti, c'est maintenant et c'est à suivre ici.

20h02 : 20 heures, Eric Dupond-Moretti répond à vos questions dans un quart d'heure. En attendant, le point sur l'actualité.

• On connaît désormais la liste des fameux "lieux publics clos" où le port du masque sera obligatoire demain. Selon la DGS, vous risquez une amende de 135 euros si vous ne le portez pas dans ces endroits. Guide de survie à l'usage de ceux qui sont perdus.

Le sommet européen, qui devait se terminer hier, joue les prolongations : en cause, un bras de fer entre les pays frugaux et les autres qui militent pour un plan de relance à 750 milliards.

Un bénévole de 39 ans est en garde à vue dans l'enquête sur l'incendie qui a ravagé la cathédrale de Nantes hier. Son avocat a tenu à rappeler "la présomption d'innocence" et a assuré qu'"aucun élément" ne rattachait son client à l'incendie.

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, est l'invité du "20 heures" de France 2 ce soir. Dans un entretien au JDD, le garde des Sceaux a fait une mise au point sur le débat des "juges de proximité".

17h59 : 18 heures ! L'heure de faire le tour des grands titres de l'actualité.

• On connaît désormais la liste des fameux "lieux publics clos" où le port du masque sera obligatoire demain. Selon la DGS, vous risquez une amende de 135 euros si vous ne le portez pas dans ces endroits.

Le sommet européen, qui devait se terminer hier, joue les prolongations : en cause, un bras de fer entre les pays frugaux et les autres qui militent pour un plan de relance à 750 milliards.

Un bénévole de 39 ans est en garde à vue dans l'enquête sur l'incendie qui a ravagé la cathédrale de Nantes hier. Son avocat a tenu à rappeler "la présomption d'innocence" et a assuré qu'"aucun élément" ne rattachait son client à l'incendie.

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, sera l'invité du "20 heures" de France 2 ce soir. Vous pouvez lui poser des questions. Dans un entretien au JDD, le garde des Sceaux a fait une mise au point sur le débat des "juges de proximité".

14h43 : Il est l'heure de faire le point sur l'actualité.

Un bénévole de 39 ans est en garde à vue dans l'enquête sur l'incendie qui a ravagé la cathédrale de Nantes hier. Son avocat a tenu à rappeler "la présomption d'innocence" et a assuré qu'"aucun élément" ne rattachait son client à l'incendie. Suivez notre direct.

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, sera l'invité du "20 heures" de France 2 ce soir. Vous pouvez lui poser des questions. Dans un entretien au JDD, le garde des Sceaux a fait une mise au point sur le débat des "juges de proximité".

Après deux jours d'âpres négociations, les 27 dirigeants européens se retrouvent à nouveau aujourd'hui à Bruxelles pour un sommet sous haute tension afin de surmonter leurs profondes divergences sur le plan de relance de l'UE lié à la crise du coronavirus. Emmanuel Macron s'est exprimé ce matin avant la reprise des négociations.

Plus de 100 nouveaux cas de malades du Covid-19 ont été répertoriés aujourd'hui à Hong Kong, ce qui constitue un record."Je crois que la situation est vraiment critique et rien ne permet de penser qu'elle soit en train d'être contrôlée", a déclaré Carrie Lam, la cheffe de l'exécutif hongkongais. Suivez notre direct.

12h19 : Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti sera l'invité du JT de 20h de France 2 ce soir. A cette occasion, il répondra à vos questions : réforme du parquet, justice des mineurs, réflexion sur la présomption d’innocence, engorgement des tribunaux, vie carcérale, ou encore le retour du dossier de la procréation médicalement assistée (PMA).




(CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

12h20 : C'est l'heure de déjeuner et de faire le point sur l'actualité.

Un bénévole de 39 ans est en garde à vue dans l'enquête sur l'incendie qui a ravagé la cathédrale de Nantes hier. Les enquêteurs veulent "préciser certains éléments" de son emploi du temps, a indiqué le procureur de la République. Suivez notre direct.

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, sera l'invité du "20 heures" de France 2 ce soir. Vous pouvez lui poser des questions.

Après deux jours d'âpres négociations, les 27 dirigeants européens se retrouvent à nouveau aujourd'hui à Bruxelles pour un sommet sous haute tension afin de surmonter leurs profondes divergences sur le plan de relance de l'UE lié à la crise du coronavirus. Emmanuel Macron s'est exprimé ce matin avant la reprise des négociations.

Plus de 100 nouveaux cas de malades du Covid-19 ont été répertoriés aujourd'hui à Hong Kong, ce qui constitue un record."Je crois que la situation est vraiment critique et rien ne permet de penser qu'elle soit en train d'être contrôlée", a déclaré Carrie Lam, la cheffe de l'exécutif hongkongais. Suivez notre direct.

11h11 : Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti sera l'invité du JT de 20h de France 2 ce soir. A cette occasion, il répondra à vos questions : réforme du parquet, justice des mineurs, réflexion sur la présomption d’innocence, engorgement des tribunaux, vie carcérale, ou encore le retour du dossier de la procréation médicalement assistée (PMA).

11h11 : Le nouveau ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, a présenté ses priorités, de la lutte contre les violences conjugales à la fermeté face au terrorisme, en passant par des réformes du parquet et de la justice des mineurs, dans un entretien au JDD qui est paru aujourd'hui. Retrouvez un résumé dans cet article.

11h11 : On ouvre avec le traditionnel point sur l'actualité du matin.

La cathédrale de Nantes a été ravagée par un incendie hier, qui a été éteint par les pompiers après quelques heures. Voilà ce que l'on sait des dégâts causés par l'incendie. Jean Castex, accompagné de deux ministres, s'est rendu sur place dans l'après-midi et a assuré que l'Etat "prendrait toute sa part" dans les réparations.

En 600 jours, le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, reconnaît qu'il ne pourra pas tout faire, alors il assure qu'il ira "à l'instinct", avec "des idées" et la conscience d'un homme qui "doit tout à la République". Il sera l'invité du "20 heures" de France 2 ce soir. Vous pouvez lui poser des questions.

Dès lundi, le port du masque sera obligatoire dans les lieux publics clos. Le ministre de la Santé Olivier Véran en a dévoilé une première liste.

Après deux jours d'âpres négociations, les 27 dirigeants européens se retrouvent à nouveau aujourd'hui à Bruxelles pour un sommet sous haute tension afin de surmonter leurs profondes divergences sur le plan de relance de l'UE lié à la crise du coronavirus.